Kits essence/E85 : la fausse bonne idée

Voir le site Automoto

Kits essence/E85 : la fausse bonne idée
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-08-21T13:16:00.000Z, mis à jour 2008-08-21T13:16:00.000Z

Depuis l'arrivée de l'E85, il ne se passe plus une semaine sans qu'un kit d'adaptation, permettant de rouler au bioéthanol, ne fasse son apparition. Que valent-ils vraiment, sont-ils dangereux pour votre moteur ?

Les kits proposés

Une simple recherche sur internet permet d’avoir une idée du nombre important de sites proposant ces fameux kits. Leurs discours pourraient se résumer ainsi : grâce à l’utilisation d’un simple boîtier électronique votre moteur sera à même de reconnaître la proportion d’éthanol et d’essence présente dans le réservoir, et ainsi d’optimiser l’alimentation et l’allumage de votre véhicule. Autant dire que pour y comprendre quelque chose, il faut déjà s’y connaître un minimum en mécanique ! Reste que pour un montant d’environ 500 euros, cela semble plutôt correct, d’autant que les vendeurs insistent tous sur le fait que la durée de vie de votre moteur ne sera en rien dégradée par l’utilisation d’E85. Les plus convaincants ajoutant même que ce type de kit est très largement utilisé au Brésil depuis des années, sans le moindre problème.

Le point de vue des constructeurs

Si les constructeurs automobile ne proposent pas eux-même des kits d’adaptation, c’est parce qu’ils les estiment tout bonnement insuffisants ! Selon eux, et à juste titre, l’éthanol est bien plus corrosif que l’essence et nécessite donc une préparation spécifique du moteur afin de ne pas l’endommager. Ainsi, en plus des modifications électroniques opérées par ces kits, ces derniers préconisent le renforcement des pistons, des durites, des soupapes et du système d’injection. Sachez également qu’en cas de problème survenu suite à l’utilisation de l’un de ces kits, votre garantie constructeur ne sera plus valable et ce quelque soit la nature de l’avarie moteur !

Conclusion

Aujourd’hui, la grande majorité des voitures produites après 1990 sont en mesure de rouler à l’E85 moyennant une simple modification de l’injection électronique et de l’allumage… ce que proposent ces fameux kits de conversion ! Oui mais voilà, si le pouvoir corrosif supérieur de l’éthanol ne rongera pas votre moteur du jour au lendemain, il a toutes les chances d’en réduire sa durée de vie d’environ 25%. Cela représente par exemple 300 000 km au lieu de 400 000 km. Autant dire un kilométrage que très peu d’automobilistes atteignent avant de revendre leur auto. Par conséquent, les problèmes liés à une utilisation mal contrôlée d’E85 ne devraient que très rarement toucher les véhicules de 1ère main. Il conviendra en revanche de faire très attention à l’état de santé des occasions ayant utilisé des kits de conversion, sous peine d’avoir de bien mauvaises surprises, dans les années à venir…

Crédits photos : Fuel-flex/Seeflex/Kit-éthanol/Flex-e85/Fuelcat