Dans l'actualité récente

Koenigsegg s’explique sur le crash de sa One : 1 au Nürburgring

Voir le site Automoto

koenigsegg one : 1
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-21T12:34:40.147Z, mis à jour 2016-07-21T12:39:38.125Z

Après le violent accident détruisant partiellement un prototype de la Koenigsegg One : 1 sur le Nürburgring, le constructeur s’explique sur les circonstances du crash. En cause, un capteur ABS sur la roue avant gauche.

Koenigsegg livre les détails de l’accident de sa One : 1.


Le système ABS en cause

En partie détruite suite à un violent crash ce lundi lors de tests sur la piste du Nürburgring, la bestiale One: 1 a fait l’objet d’une enquête approfondie de la part des équipes Koenigsegg afin de déterminer les causes de l’accident, dont le pilote s’est sorti indemne.

Selon le constructeur suédois, c’est un capteur ABS situé sur la roue avant gauche qui serait en cause, puisqu’il aurait engendré le blocage de l’essieu. Le pilote n’a alors pas réagi au signal lumineux sur le tableau de bord, n’ayant pas pu le voir à cause de son casque et a donc continuer à accélérer.


Fabriquée à nouveau

Loin de s’avouer vaincu, Koenigsegg prévoit d’ores et déjà de fabriquer à nouveau un exemplaire de la One:1, afin de tenter une nouvelle fois de battre, pourquoi pas, un record de vitesse.

Le constructeur suédois se félicite néanmoins qu’aucune fuite d’huile ni d’essence n’ait été à déplorer, malgré la violence du choc à plus de 110 km/h et les importants dégâts sur la carrosserie. Malgré tout, le châssis ainsi que les portes sont restés intacts, ce qui constituera une base pour la refabrication du nouveau prototype destinés aux tests sur piste.