Dans l'actualité récente

L'Allemagne n'apprécie pas l'aide accordée par Nicolas Sarkosy

Voir le site Automoto

TF1/LCI - Angela Merkel, le 22 juillet 2007
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2009-02-10T10:56:00.000Z, mis à jour 2009-02-10T10:56:00.000Z

Le gouvernement allemand a fait savoir qu'il était mécontent des mesures d'aide en faveur de Renault et de PSA Peugeot Citroën.

Le gouvernement allemand est mécontent des mesures d'aide en faveur de Renault et de PSA Peugeot Citroën annoncées lundi par le résident français Nicolas Sarkozy, a déclaré mardi une source gouvernementale.

"Nous devons nous assurer que personne ne va bénéficier d'un avantage concurrentiel. Aucune mesure en contradiction avec les ègles européennes ne devrait être approuvée", a pousrsuivi cette source.

Berlin joint ainsi sa voir aux critiques formulées par la République tchèque et la Suède à l'encontre du plan automobile français. Nicolas Sarkozy a annoncé lundi le déblocage d'un prêt de 6,5 milliards d'euros à l'intention des constructeurs français et le doublement de la ligne de refinancement de leurs filiales de crédit.

En contrepartie d'engagements sur l'emploi et l'environnement, PSA Peugeot Citroën et Renault
devraient chacun avoir accès à trois milliards d'euros, une somme consentie à un taux de 6% sur cinq ans.
Le solde devrait être réparti entre Renault Trucks, filiale du suédois AB Volvo et d'autres sociétés de la filière automobile française - tandis que les divisions financières de PSA et de Renault, Banque PSA Finance et RCI Banque, verront leur ligne de refinancement publique portée d'un à deux milliards d'euros.