L'Assemblée Nationale vote pour plus de points de recharge pour les voitures électriques

Voir le site Automoto

Toyota Prius Rechargeable, berline hybride essence-électricité dont les batteries se rechargent sur secteur, lancée en 2012
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2014-07-23T10:02:00.000Z, mis à jour 2014-07-23T10:21:10.000Z

Le Parlement a tranché et voté en faveur d'une accélération de l'implantation des points de recharge en France afin de favoriser le développement du parc automobile électrique.

L'électrique a le vent en poupe : le Parlement a en effet adopté une proposition de loi qui devrait favoriser le développement du parc automobile électrique.

La loi en faveur de l'électrique
Depuis le 6 mai, l'affaire semblait bien partie, elle est aujourd'hui lancée : après l'adoption du texte de loi début mai, le Parlement a donc validé via le vote de l'Assemblée nationale la proposition de loi permettant d'accélérer le développement du parc automobile électrique en France par le doublement des points de recharge.

Doublement des points de recharge
A l'heure actuelle, ce sont quelques 8000 points de recharge qui sont à disposition des 25 000 détenteurs de véhicules électriques. C'est peu, et cela devrait augmenter sensiblement lors des prochains mois, avec un doublement des effectifs, de 8 000 donc à 16 000 points d'ici à la fin de cette année 2014.

L'électrique, bientôt 1% du parc automobile total français ?
La proposition adoptée par le Parlement ajoute par ailleurs que la société qui implantera ces nouvelles bornes de recharge sera exonérée de redevance. Chose qui devrait attirer la curiosité des professionnels, d'autant que le parc automobile électrique prend chaque année quelques parts sur le parc auto total français : depuis 2012, il a connu une hausse de 50% avec aujourd'hui un total de 25 000 véhicules pour 0,5% de part de marché. La barre symbolique du 1% pourrait donc être atteinte si le gouvernement continue de pousser en faveur du tout électrique.