L’Aston Martin RapidE sera-t-elle à moitié chinoise ?

Voir le site Automoto

Aston Martin Rapide S millésime 2015, avec nouvelle boîte 8 rapports et moteur V12 6,0 litres 560 chevaux
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-02-18T13:38:49.825Z, mis à jour 2016-02-18T13:38:50.862Z

Le constructeur Aston Martin s'associe au groupe chinois LeEco pour bâtir une co-entreprise qui lui permettra de construire son premier véhicule électrique, la Rapid E.

Le PDG d’Aston Martin, Andy Palmer, a confirmé la version électrique de la berline de luxe, la RapidE.

Un partenariat avec le groupe chinois LeCo

Le lancement d’une Aston Martin électrique n’est plus un secret. Au Salon de Genève 2015, la marque anglaise a exposé le prototype DBX, un crossover propulsé par des moteurs électriques situés dans les roues. Depuis, le PDG d’Aston Martin a confirmé préparer une « RapidE », une variante électrique de sa luxueuse berline Rapide S, avec une puissance qui se situerait aux environs de 900 chevaux. 

Pour ce faire la firme britannique sera financée par des capitaux chinois. Aston Martin a annoncé le 18 février 2016 la création d'une co-entreprise avec le groupe chinois LeEco, qui produit des smartphones mais s'intéresse également de près aux véhicules électriques, de préférence hors du commun.


James Bond roulera-t-il en électrique ?

Lorsque le PDG Andy Palmer a confirmé à l’agence Bloomberg que cette voiture sera bien lancée fin 2017, avec une une puissance « entre 800 et 1.000 chevaux » pour la berline sportive. D’ailleurs il verrait bien la puissante électrique « dans le prochain James Bond». Toujours est-il que le célèbre 007, est tenu de manière contractuelle de faire la promotion d'un nouveau modèle, après la DB10 James passera-t-il à la Rapid E pour un duel endiablé contre la Faraday Future FFZERO ? L’avenir le dira….