Dans l'actualité récente

L’espoir français pourrait être officialisé en MotoGP cet été

Voir le site Automoto

Johann Zarco, lors du Grand Prix d'Italie 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-05-30T15:40:09.269Z, mis à jour 2016-05-30T15:40:10.175Z

Le destin de Johann Zarco, champion du monde en titre Moto2, est certainement lié à Suzuki, qui souhaite l’engager en catégorie reine via une équipe satellite. La décision finale devrait être prise lors de l’interruption estivale.

Va-t-on avoir deux pilotes français en MotoGP la saison prochaine ? La question demeure sans réponse officielle pour le moment, mais les informations livrées à Autosport par Davide Brivio, Team Manager de Suzuki ont donné quelques indices supplémentaires sur l’avenir de Johann Zarco. Depuis le début de saison, le Cannois a multiplié les allées et venues dans le motorhome de l’équipe japonaise. 


Négociations avec LCR

Problème, le Team d’usine semble inaccessible. Andrea Iannone a récemment été confirmé. Aleix Espargaro et Alex Rins, pilote Moto2, sont en balance pour le deuxième guidon. Pour accéder à la plus prestigieuse des catégories du championnat du monde de vitesse moto, Zarco devra donc probablement se contenter d’une équipe satellite. En clair, il pilotera la machine actuellement pilotée par Maverick Vinales et A.Espargaro, mais sans les évolutions 2017.

"Dans deux mois, au maximum"

Avant cela, Suzuki doit d’abord trouver un accord avec une autre équipe pour mettre en place ce partenariat. Le Team LCR, dirigé par Lucio Cecchinello est pressenti pour jouer ce rôle. Mais le délai est court, comme l’a précisé Davide Brivio : "Nous voulons plus de motos sur la grille, et nous y travaillons. Le mois prochain, ou dans deux mois au maximum, nous devrons prendre une décision. Car pour travailler avec un partenaire, nous avons besoin d’un certain laps de temps avant l’entame de la prochaine saison." 


Comme de coutume, les négociations devraient aboutir (ou non), lors de la traditionnelle pause estivale, entre le Grand Prix d’Allemagne, qui se déroulera le 17 juillet, et le Grand Prix d’Autriche, qui aura lieu le 14 août. Il ne reste donc plus que quelques semaines avant de savoir si nous pourrons voir le plus grand espoir français, actuellement à la poursuite d'un deuxième titre Moto2, évoluer en MotoGP.