L'Etat va aider 11 projets écologiques

Voir le site Automoto

11 projets dans la course aux vehicules de demain
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2009-06-19T16:46:00.000Z, mis à jour 2009-06-19T16:46:00.000Z

Le but, réduire les émissions de gaz à effet de serre par 4 ! Des fonds ont été débloqués pour aider 11 projets automobiles à hauteur de 57 M d'euros.

Voici la liste des 11 projets ayant reçus une aide précieuse de l'Etat pour donner une chance aux entrepreneurs de voir un jour leur produit commercialisé. Une initiative soutenue par le Fonds démonstrateur de l'ADEME. Que ce soient des véhicules légers, des camions, des bus, voiture hybride ou électrique, chaque modèle a sa particularité :

- VELROUE : projet élaboré par MICHELIN, RENAULT et l'IFP, propose grâce à un démonstrateur de recherche, de démontrer la faisabilité d'un véhicule utilitaire bi-mode équipé de moteurs-roues sur le train arrière.

- FOREWHEEL : présenté par MICHELIN, HEULIEZ et le CEA, propose la réalisation de démonstrateurs de véhicules électriques optimisés en masse et fiabilité, avec intégration complète des fonctions freinage, suspension, motorisation, direction dans les roues.

- HYDOLE : proposé par PSA, FREESCALE et EDF, vise à valider un concept de véhicule hybride à dominante électrique et à fédérer les acteurs autour de l'émergence d'une filière pour les technologies afférentes (moteur électrique, électronique de puissance, batteries, auxiliaires spécifiques, infrastructure de recharge...).

- MHYGALE : proposé par VALEO, PSA et FREESCALE consiste en la réalisation de démonstrateurs de systèmes d'hybridation avec alterno-démarreur de forte puissance, entraîné par courroie, pour l'optimisation des moteurs à fort « downsizing » (forte réduction de cylindrée).
- VEGA/THOP : conduit par VALEO et RENAULT, initie une rupture dans la gestion thermique à bord des véhicules à propulsion électrique. L'objectif est de réaliser un démonstrateur qui améliore l'autonomie des véhicules en abaissant les puissances dédiées à la thermique habitacle et qui apporte des ressources thermiques pour contrôler la température des batteries, donc améliore leur durée de vie.

- DHRT2 : proposé par TOYOTA, EDF, Ecoles des Mines, et l'INES consiste à réaliser une démonstration à une échelle significative d'une flotte expérimentale de véhicules hybrides rechargeables avec une infrastructure de charge innovante en site urbain, et à étudier la convergence habitat solaire-transport.

- VELECTA : proposé par AIXAM, le CEA et l'INRETS, vise à réaliser des démonstrateurs de véhicules électriques dans le domaine des quadricycles légers et lourds « sans permis ». Le consortium souhaite intégrer de nouvelles technologies de batteries lithium et une électronique de contrôle des batteries performante.

- QUAT'ODE : présenté par VELEANCE et CAR&D, propose de réaliser un quadricycle léger électrique et inclinable pour les livraisons urbaines.

- WATT : élaboré par la société PVI, vise à réaliser un démonstrateur d'autobus électrique utilisant l'énergie stockée dans des supercapacités qui se rechargent aux arrêts des bus. Cette option permet de limiter la quantité de batteries embarquées et favorise une très grande autonomie grâce aux recharges ponctuelles des supercapacités.

- MELODYS : proposé par RENAULT Trucks, PVI et l'IFP, consiste à réaliser 3 démonstrateurs de véhicules hybrides rechargeables lourds (12 tonnes) équipés de moteurs électriques ; ils permettront d'expérimenter leurs usages dans diverses configurations (véhicules pour livraisons urbaines, véhicules frigorifiques, bennes à ordures ménagères).

- ElLiSup : proposé par IRISBUS, le CEA et EDF, vise à expérimenter deux types de démonstrateurs : un bus hybride équipé de batteries adaptées à la recharge en fin de ligne et un bus tout électrique de taille standard qui permettra d'atteindre un coût d'exploitation proche de celui du diesel.