L'éthylotest désormais obligatoire dans chaque véhicule

Voir le site Automoto

L’Ethylotest devient obligatoire dans les voitures en 2012
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-07-01T08:00:00.000Z, mis à jour 2012-07-01T12:20:28.000Z

A compter du 1er juillet, chaque conducteur devra en permanence avoir un éthylotest en état de marche dans son véhicule. Cette loi ne laisse pas insensible, avec des partisans mais surtout beaucoup d'opposants.

C'est désormais officiel et mis en pratique depuis le 1er juillet, tout conducteur devra avoir un éthylotest dans son véhicule : une aubaine pour les fabricants de ce type de produit, une nouvelle contrainte si l'on écoute les automobilistes.


Quatre mois pour s'équiper


Rappelons d'abord qu'un éthylotest donne un indice de la présence d'alcool dans l'air expiré. En cas d'un niveau de concentration d'alcool dans l'air expiré égal ou supérieur à 0,25 milligrammes par litre, la conduite sera dès lors interdite. Si la législation rend désormais obligatoire sa possession dans son véhicule (hors deux et trois roues) dès le 1er juillet 2012, le fait de ne pas en posséder ne sera amendable qu'au 1er novembre 2012, le temps pour les automobilistes de s'équiper. En cas de manquement à partir de cette date, l'agent pourra verbaliser le contrevenant à hauteur de 11€. Une somme élevée quand on sait que le prix de vente d'un de ces produits ne s'élève qu'à 1 ou 2€. Mais ces quelques euros supplémentaires à dépenser chaque mois ne plaisent pas à tous.



Responsabilité ou contrainte supplémentaire pour les automobilistes ?


Car après le triangle de signalisation et le gilet de sécurité, voila un nouvel outil qui prendra place dans votre voiture. Une disposition qui va clairement dans le sens de la prévention et de la responsabilisationUn bon moyen de responsabiliser, important en terme d'éducation » selon l'association 40 Millions d'Automobilistes), mais qui ne suffisent pas pour lutter efficacement contre les méfaits de l'alcool au volantune mesurette absurde et politiquement correcte » selon la Ligue Contre la Violence Routière ») et qui finalement augmente encore un peu la grogne des usagers, de plus en plus excédés par les dépenses devenues obligatoires par décret.



Une nouvelle manne financière pour l'Etat ?


Cette loi divise les professionnels du secteur, mais aussi les usagers, comme l'indique un sondage diffusé dans le journal Métro en décembre dernier à ce sujet : plus de 70% des personnes interrogées avaient alors répondu que cette loi était un nouveau moyen pour l'Etat de récupérer de l'argent. Un raisonnement simpliste mais pas totalement idiot quand on sait que le parc automobile français compte 30 millions d'unités en circulation, soit près de 6M € par an minimum dans les caisses de l'Etat...



Il faudra désormais être équipé en éthylotest pour circuler légalement sur le territoire français. Une mesure qui peut paraitre minime mais qui est plus que nécessaire : depuis 2010, l'alcool est responsable de plus de 30% des accidents mortels, devenant ainsi le premier facteur des accidents mortels sur la route.