L'extrême Ferrari LaFerrari XX confirmée pour début 2015 !

Voir le site Automoto

Ferrari LaFerrari Salon de Genève 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-16T10:42:00.000Z, mis à jour 2014-04-16T12:43:24.000Z

Rumeur datant de la présentation de la LaFerrari voilà un an, la version extrême " XX " pour circuit est bien en préparation pour un lancement en janvier-février 2015 a confirmé un dirigeant de Ferrari au site australien Drive.

Le 4 mars 2013, Ferrari levait le voile sur son nouvel hypercar, la LaFerrari au moteur V12 hybride de 963 chevaux. Mais comme cela n'est jamais assez, malgré le fait qu'elle dépasse les McLaren P1 (916 ch) et Porsche 918 Spyder (887 ch), la possibilité d'une version « XX » a émergé immédiatement, s'appuyant sur les versions éponymes des 599 et Enzo. C'est désormais officiel, grâce aux révélations parues sur un article du site australien Drive.


Dès début 2015
"Nous travaillons actuellement sur le nouvel hypercar dédié aux circuits, la LaFerrari XX" a déclaré Antonello Coletta, directeur du département sportif de Ferrari, "j'espère que cette nouvelle voiture arrivera sur les pistes en janvier ou février prochain".

"Il est très difficile de fabriquer une voiture plus rapide que LaFerrari, mais c'est le défi"
, a précisé Coletta, "ce sera plus ou moins la même puissance mais tout sera complètement différent en termes de conduite" ajoutant que les modifications se logeront dans "les pneus slick, l'aérodynamique, les suspensions et les amortisseurs."


Un prototype du Mans prévu ?
Alors, cette LaFerrari XX sera-t-elle proche du prototype aperçu en janvier 2014 avec ses spoilers et son grand aileron arrière ? "Le supercar que vous avez vu dans les journaux [et sites web] est une voiture laboratoire" a répondu Coletta, "ce n'est pas une XX, ni une voiture du Mans, c'est une voiture laboratoire servant à nos diverses activités."

Il avoue cependant que cette curieuse LaFerrari "pourrait être à l'avenir un prototype" pour l'endurance et donc les 24 Heures du Mans, tout en expliquant qu'il "est normal pour un constructeur d'avoir une piste d'essai et de tester une voiture pour améliorer ses connaissances pour nos voitures futures."