L'Opel Insignia Country Tourer 2013 révélée avant le Salon de Francfort

Voir le site Automoto

Opel dévoile son Insignia Country Tourer
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-07-03T12:49:00.000Z, mis à jour 2013-07-04T08:42:53.000Z

A deux mois de l'évènement allemand, le constructeur national Opel a levé le voile sur la nouvelle déclinaison de son Insignia, un dérivé break surélevé 4x4 stylisé répondant au nom évocateur de Country Tourer.

Après la berline et le break récemment restylé, voici donc la nouvelle mouture de l'Open Insignia : en dévoilant son Country Tourer, la gamme Insignia sera donc complète au Salon de Francfort prévu à la rentrée.

Opel surfe sur ses succès
Après le dévoilement du restylage de son break il y a quelques semaines, Opel n'a pas tardé pour révéler le nouveau produit qui va donc étendre sa gamme Insignia : le Country Tourer vient d'être dévoilé et on remarque immédiatement qu'il est des plus séduisants, un mix bien dosé entre le break et le SUV.


D'ailleurs, les dirigeants d'Opel, Duncan Alfred en tête, ne cachent pas s'être inspiré de ces modèles qui allie urbanisme et aventure : « Le succès de notre Opel Mokka sur le segment des routières a fait la démonstration de la popularité des véhicules ayant une allure de crossover. Avec la nouvelle Insignia Country Tourer, nous comblons désormais ce créneau sportif dans une catégorie de voiture plus importante. Cela nous permet de proposer à la clientèle une alternative qu'elle n'avait jamais eue jusqu'à présent chez Opel. Elle peut maintenant bénéficier des qualités de notre produit-phare, tout en le corsant d'un parfum d'aventure ».

Un design musclé
Réhaussé de 20 mm par rapport à la version break Sports Tourer, le Country Tourer présente un profil séduisant, avec des moulures qui parcourent l'ensemble des bas de caisse, des gommes plus larges et une double sortie d'échappement. De quoi satisfaire les aficionados de la marque allemande, mais aussi d'attirer une clientèle nouvelle.

Trois motorisations

Musclé, le terme est lancé : s'il définit le design comme tel, il ne faut pas oublier la motorisation du véhicule qui s'annonce plus qu'intéressante : le diesel uniquement, le Country Tourer pourra être équipé au choix d'un moteur 2.0 BiTurbo CTDI de 195 ch disposant de 400 Nm de couple (transmission automatique uniquement), ou d'un autre 2.0 CTDI de 163 ch / 360 Nm de couple (qui ne possède lui qu'une sortie d'échappement mais d'une transmission manuelle au choix).

Après donc les versionq berline et break Sports Tourer, Opel présentera donc avec son Country Tourer une gamme complète au Salon de Francfort prévu à la rentrée, le 10 septembre pour être plus précis.

On en saura alors un peu plus au niveau des prix et des équipements disponibles pour ce nouveau et séduisant Opel Country Tourer.