Land Rover Discovery Vision Concept 2014 : le plein de technologie et de design

Voir le site Automoto

Land Rover Discovery Vision, concept-car présenté au Salon de New York du 16 au 27 avril 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-15T10:58:00.000Z, mis à jour 2014-04-15T13:55:46.000Z

A la veille du Salon de new York, le Discovery nouvelle génération s'illustre au travers d'un prototype très proche de la série, une “Vision” révélant les technologies prochainement utilisées.

La gamme Land Rover se refaçonne lentement mais surement. Composé à l'avenir de trois familles, dont celle du Range Rover désormais finalisée par le SUV, le Sport et l'Evoque, le catalogue aborde la deuxième nommée Discovery, en dévoilant le concept-car éponyme au Salon de New York.


Un design très Range Rover
Censé « redéfinir la catégorie des SUV de loisirs », le Discovery ne sera plus un véhicule unique, comme cela fut le cas lors des quatre premières générations, mais une famille « de modèles modernes et premium ». Le concept Vision, évoquant le premier véhicule de la gamme, le véritable descendant du Discovery, s'est présenté lundi 14 avril sur l'ISS Intrepid, le centre expérimental maritime, aérien et spatial, aux côté du vaisseau spatial Virgin Galactic, en modèle réduit pour ne pas voler la vedette au SUV britannique.

Le design poursuit l'évolution aperçue sur la gamme Range Rover, avec un faciès très proche, aux optiques affinées à technologie laser (rejoignant Audi et BMW), à la calandre réduite, mais aux éléments typiques du Discovery comme le bouclier noir, le capot très horizontal, les surfaces très lisses, les passages de roues peu marqués, le toit vitré rebondi ou le montant latéral caractéristique. La partie arrière puise généreusement sur le Range Rover Sport, se distinguant toutefois par ses optiques horizontales et son espace de plaque minéralogique asymétrique.

Ici doté de portes antagonistes sans pied milieu, le Discovery Vision offre un accès à bord simplifié sur les 7 places, pouvant entre en configuration 6, 5 voire 4 places. La planche de bord, au cuir bleu et blanche rappelant l'univers marin, est dépouillée de ses commandes, préférant un large écran central - asymétrique - disposé dans une console massive aux montants métallisés, deux molettes dans la continuité de l'accoudoir, et des compteurs numériques derrière le volant à méplat.


Capot transparent, phares laser...
Mais le Discovery Vision ne porte pas qu'une évolution esthétique, mais également technologique. La première innovation est le fameux "capot transparent", illusion rendue possible par une caméra filmant sous la partie avant et permettant de voir le terrain sur lequel le véhicule roule, pratique en parcours tout-terrain.

Une fonction de "conduite télécommandée" est également présentée, utilisable "pour atteler une remorque ou bien conduire en tout-terrain dans des situations extrêmes", mais seulement à "faible vitesse" selon Land Rover. Cités plus haut, les phares laser allouent non seulement une meilleure visibilité, mais également un ajustement automatique (anti-éblouissement des véhicules croisés ?), ou même une projection de "signaux, symboles et images sur le sol".

En complément, les phares antibrouillards "peuvent émettre des rayons laser infrarouges capables d'analyser le terrain pour afficher une carte sur les écrans", et un niveau d'eau vient informer le conducteur avant même d'y entrer.

Tout est donc fait pour faire de ce SUV un vrai 4x4. Mais le Land Rover Discovery Vision Concept adoptera-t-il tous ces équipements en série sur le modèle de série, programmé en 2015 ? En tous cas, le prototype sera exposé du 16 au 27 avril au Salon de New York.