Lewis Hamilton, triple champion de F1 : l’égal de Senna ?

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton (Mercedes) GP F1 USA 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-26T11:05:53.456Z, mis à jour 2015-10-26T13:51:26.309Z

Il n’a pas l’aura du légendaire pilote brésilien, mais avec son troisième titre de champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton égal son idole : Ayrton Senna.

Dimanche 25 octobre 2015, Lewis a décroché son troisième titre au terme d’un Grand Prix des Etats-Unis à rebondissements. 

Portrait Automoto de Lewis Hamilton en 2006, quand il n'était qu'en GP2


Grand Prix à suspens

La couronne mondiale ne lui était pas destinée à Austin. Poursuivi par Sebastian Vettel et Nico Rosberg au championnat, il est battu en qualifications sous la pluie par son coéquipier. Mais au départ, il prend la tête après une manœuvre très limite sur l’Allemand.

Perdant l’avantage face à Daniel Ricciardo, Daniil Kvyat et Nico Rosberg redevenu meneur de la course, Hamilton voyait s’éloigner ses chances de titre. Revenu derrière Rosberg, il profite d’un patinage de ce dernier – selon ses propres mots - à 8 tours de l’arrivée pour se replacer leader et passer sous le drapeau à damiers pour le troisième titre.


"Incroyable"

"C’est l’un des plus beaux moments de ma vie, j’ai poussé et poussé, j’espère que cela pourra inspirer les gens de ne jamais abandonner", déclare Lewis Hamilton après la course, "j’ai cru tellement de fois que j’avais course perdue. Nico était très rapide sur les tours, il est passé aux stands pendant la voiture de sécurité virtuelle, mais jamais une seule seconde je n’ai pensé que je ne pouvais pas le faire."


"C’est juste incroyable de penser que je suis maintenant triple champion du monde", clame le Britannique, "c’est une expérience humble, particulièrement d’égaler Ayrton Senna, je me sens vraiment béni."

Senna, l’idole

En effet, l’idole de Lewis Hamilton a toujours été Ayrton Senna. Le Brésilien, meilleur pilote de tous les temps pour de nombreux passionnés de sport automobile, avait remporté 3 championnats de F1 (1988, 1990 et 1991), 41 courses et 80 podiums en 161 Grands Prix, avant de décéder tragiquement sur la piste d’Imola le 1er mai 1994.

Impossible de ne pas faire le parallèle tant les chiffres rapprochent Hamilton de Senna.  A l’arrivée de son 164è Grand Prix ce dimanche, le Britannique a ainsi remporté 3 titres, sa 43è victoire, et est monté pour la 84ème fois sur un podium de Formule 1.

Portrait Automoto de Lewis Hamilton lors de son arrivée en F1 en 2007