Lexus présentera son LC 500 version hybride au Salon de Genève 2016

Voir le site Automoto

Lexus LC
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-02-15T13:48:41.886Z, mis à jour 2016-02-15T14:25:56.182Z

Lexus a décidé de prendre le virage de l’hybride à l’occasion du Salon de Genève qui se tiendra du 1er au 13 mars 2016. La marque nippone dévoilera un coupé LC en version hybride.

Avec la mainmise de Toyota sur le marché de l’hybride avec la Prius en fer de lance, le passage à l’hybride de sa firme premium était attendu par les amateurs de Lexus.

Présentation officielle du bolide de Lexus, le LC 500 2016 


LC 500h pour le salon de Genève

Lexus a dévoilé ses nouveautés pour le salon de Genève 2016. Pour la première fois en Europe, le constructeur japonais présente son nouveau grand coupé LC. Lexus a déjà présenté son LC 500 lors du salon de Detroit qui s’est tenu au mois de janvier 2016, mais en première mondial la marque premium de Toyota dévoile la version hybride sous une carrosserie bleu, référence à son aspect électrique et futuriste. 

En effet, le véhicule utilisera la nouvelle génération de motopropulseur hybride : le « Lexus Multi Stage Hybrid System » qui vise à fournir « un meilleur plaisir de conduite, plus de performance et une plus grande efficacité ».

La Lexus LC 500 2016 en images officielles


Lexus LC 500 2016


Du nouveau sous le capot 

Le LC 500 présenté à Detroit s’équipe d’un V8 5.0 litres de 473 ch. Ici, pour la version LC 500h, Lexus ne dit pas exactement ce qui alimente le bolide. Mais un rapport provenant de Motoring indique que la belle bleue devrait s’offrir un V6 de 3,5 litres couplé d’un moteur électrique. Le bloc essence devrait développer 308 chevaux tandis que le moteur électrique  développera 217 chevaux ce qui permet à l'hybride de s’offrir une puissance combinée de 470 ch.

La même configuration sera potentiellement installée dans la prochaine génération de LS commercialisée en milieu d’année 2017, la LS 500h.

Pour en savoir plus sur le LC 500h, il faudra attendre le 1er mars, l’ouverture du salon de Genève.


Lexus : le constructeur japonais qui n'a pas froid aux pneus !