Limitation à 80 km/h : Manuel Valls veut expérimenter "plusieurs départements"

Voir le site Automoto

Panneau limite vitesse 80 km/h route
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-01-21T16:42:00.000Z, mis à jour 2014-01-21T21:59:27.000Z

Suite aux excellents chiffres de la Sécurité Routière, avec une mortalité en baisse de 11%, le Ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé vouloir expérimenter la limite de vitesse de 80 km/h dans “plusieurs départements”.

"Peut-être à partir de la rentrée"
La mortalité routière a atteint en 2013 son niveau le plus bas jamais enregistré depuis le début des mesures en 1948. ce constat très satisfaisant est selon la Sécurité Routière le résultat des campagnes de préventions et le travail des radars, mais force est de constater que la diminution du nombre de kilomètres parcourus y est pour quelque chose et que la sécurité de nos voitures y est pour beaucoup.

Au lendemain de l'annonce, Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV. En réponse à la question sur une possible expérimentation de la baisse de limite de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, il a confirmé que cela serait sans doute réalisé "dans plusieurs départements", sans en préciser le nombre.

Le début de cette expérimentation des 80 km/h pourrait être fixé très prochainement, "j'espère à partir de cette année 2014" ajoute M.Valls en précisant "peut-être à partir de la rentrée".


"Ce type de mesure peut être utile"
"Moi je crois qu'il faut expérimenter, il faut un travail pédagogique vis-à-vis de nos concitoyens. Beaucoup de concitoyens, d'automobilistes ont le sentiment qu'on les bride, qu'on les punit en permanence, qu'on les empêche de rouler", avoue le ministre, "moi je veux les convaincre que ce type de mesure peut être utile, donc on va sans doute l'expérimenter".

Manuel Valls devance les critique quand aux moyens déployés. "C'est un coût très important, c'est pourquoi on a besoin d'expérimentation, c'est pour ça qu'il faut y aller avec méthode", précise-t-il, "et j'attends, parce que c'est ma méthode les propositions que le Conseil national de la Sécurité Routière et le comité des experts qui travaillent sur la question, les propositions qui me seront destinées."

Pour information, en Europe, seul de rares pays, comme la Suisse, les Pays-bas, la Norvège ou encore la Finlande appliquent une limite de 80 km/h sur route.