Limitation de vitesse à 80 km/h : 3 routes expérimentées cet été

Voir le site Automoto

Panneau limite vitesse 80 km/h route
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-05-11T15:15:00.000Z, mis à jour 2015-05-11T17:42:03.000Z

En projet du gouvernement, la limitation de la vitesse sur les routes nationales sera expérimentée à parti de l'été 2015, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, sur trois portions des RN 7, RN 57 et RN 151.

C'est l'un des sujets les plus débattus chez les automobilistes. Faut-il abaisser la limitation de vitesse pour réduire le nombre de morts sur les routes (3.388 en 2014, chiffre en hausse de 4%), cette cause comptant pour un décès sur 4 en France (statistique 2013).


Entre bonne volonté et prudence
Pour le Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR), c'est une nécessité, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, ayant annoncé ce lundi 11 mai l'expérimentation d'une limite de vitesse à 80 km/h sur trois routes nationales du pays. En tout, 81 kilomètres sont concernés, répartis sur la RN7 (18 kilomètres dans la Drôme), la RN 57 (14 kilomètres en Haute-Saône) et la RN 151 (32 kilomètres dans l'Yonne et 17 dans la Nièvre).

En face, cet exercice suscite déjà de vives réactions, comme celle de Chantal Perrichon, président de la Ligue contre la violence Routière : « Le ministre a tellement peur d'être impopulaire qu'il va prouver sur une microdistance une thèse qui a déjà été validée dans tous les pays du monde, à savoir que la baisse de 1 % de la vitesse moyenne entraîne une baisse de 4 % du nombre des accidents mortels ». « On n'a pas besoin d'expérimenter la limitation de vitesse pour mesurer son efficacité. On la connait déjà », partage Jehanne Collard, avocate des victimes de la route, « on ne peut pas sauver des vies en Haute Saône, dans l'Yonne ou dans la Drôme et ne rien faire ailleurs en sachant pertinemment ce qui va arriver. C'est totalement cynique. »

Au contraire, la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), qui réagit contre l'obligation du gilet pour les deux et trois-roues, juge l'expérimentation comme synonyme de « toujours plus de surveillance, de contrôles et de soupçons à l'encontre des usagers ».

Le Danemark a expérimenté les 80 km/h. Cela a-t-il fonctionné ? Réponse :