Los Angeles : un salon sur fond de crise

Voir le site Automoto

Nissan 370Z - LA Auto show 2008
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2008-11-19T18:14:00.000Z, mis à jour 2008-11-19T18:14:00.000Z

Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a qualifié mercredi de "très grave et inquiétante" la crise financière actuelle, lors du discours d'inauguration du salon automobile de Los Angeles.

"Les Etats-Unis et le reste du monde sont, et il n'y a aucun doute à ce sujet, dans une situation (économique) très grave et inquiétante. Le flux de crédit est très loin de la normale et la récession qui a commencé aux Etats-Unis est en train de s'étendre", a souligné M. Ghosn.

"Tout le monde va être affecté" par la crise, a ajouté le dirigeant, en rappelant que le mois d'octobre avait été le pire pour les ventes de voitures aux Etats-Unis depuis un quart de siècle. "Il va falloir s'adapter, innover, pour sortir de la tempête", a ajouté M. Ghosn, en notant que le paysage automobile mondial allait être bouleversé par la crise, aboutissant à la disparition d'acteurs et au regroupement d'autres.

Le salon de Los Angeles, le deuxième des Etats-Unis en terme d'affluence après celui de Detroit (Michigan, nord) en janvier, s'ouvre alors que les constructeurs américains, étranglés par la crise financière, tentent d'obtenir du gouvernement américain une aide d'urgence.
Signe de cette déprime, deux des "trois grands" groupes automobiles américains, General Motors et Chrysler, ont renoncé à organiser des conférences de presse lors de ce salon, tout comme Toyota, le deuxième vendeur de voitures aux Etats-Unis.

(avec agences)