Le malus auto 2014 validé, de 150 à 8.000 euros

Voir le site Automoto

Pot échappement voiture
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-10-22T15:30:00.000Z, mis à jour 2013-10-22T15:49:31.000Z

Évoqué dans le projet de loi finances, le malus automobile sera bel et bien révisé, car voté par les députés dans le nuit de lundi 21 à mardi 22 octobre. En application à partir du 1er janvier 2014, il culminera à 8.000 euros pour les voitures les plus polluantes.

Malus renforcé
Applicable au 1er janvier 2014, le nouveau barème du malus écologique automobile sera sensiblement durci, et vient d'être validé par les députés à l'Assemblée Nationale cette nuit du 21 au 22 octobre 2013, avant passage au Sénat le 21 novembre. Le but pour le gouvernement est d'équilibrer les finances, le bonus-malus ayant créé plus d'un milliard et demi d'euros de déficit depuis son lancement en 2008.


Comme prévu par le projet de loi finances, une nouvelle tranche a été créée pour les véhicules émettant entre 131 et 135 g/km de CO2, avec une taxe de 150 euros. Celle de 136 à 140 g/km augmente de 100 à 250 euros (soit +150% !), celle de 141 à 145 g/km de 300 à 500 euros, celle de 146 à 150 g/km de 400 à 900 euros et celle de 151 à 155 g/km de 1.000 à 1.600 euros.


Ensuite, la hausse des montants s'accélèrent, la tranche de 156 à 175 g/km évoluant de 1.500 à 2.200 euros, celle de 176 à 180 g/km est portée de 2.000 à 3.000 euros, celle de 181 à 185 g/km de 2.600 à 3.600 euros, celle de 186 à 190 g/km de 3.000 à 4.000 euros, et celle de 191 à 200 g/km de 5.000 à 6.500 euros.


Enfin, le "supermalus" concernant les véhicules les polluants émettant plus de 200 g par km de CO2 est accru de 6.000 à 8.000 euros.


Bonus réduit dès le 1er novembre
En plus du malus sévèrement renforcé, le bonus sera lui aussi remanié, mais ce dès le 1er novembre prochain. Modification la plus sensible, c'est la tranche des émissions de 91 à 105 g/km - auparavant bonussée de 200 euros - qui est tout bonnement supprimée.


La première tranche (61 à 90 g/km) voit son bonus réduit de 550 à 150 euros, la seconde visant les hybrides rechargeables (51 à 60 g/km, type Toyota Prius Rechargeable) est rapportée de 5.000 à 4.000 euros celle des hybrides-électriques (21 à 50 g/km, type Opel Ampera) de 4.500 à 3.300 euros.


Les véhicules électriques (moins de 20 g/km, comme la Renault ZOE) voient leur "superbonus" diminuer de 7.000 à 6.300 euros, les hybrides (de moins de 110 g/km) devant garder leur bonus de 10% de 2.000 à 4.000 euros.

Bonus automobile 1er novembre 2013
Malus automobile 2014