Marché Auto : baisse de 1,4% en février 2014

Voir le site Automoto

Renault Captur, crossover lancé au printemps 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-03-03T10:44:00.000Z, mis à jour 2014-03-03T11:21:57.000Z

Suite au mois de janvier dans le vert, le mois de février 2014 s'avère baissier pour les immatriculations de voitures neuves en France, avec 141.300 unités enregistrées et une petite baisse de 1,4%, mais Renault et PSA s'en sortent avec respectivement +2% et +4%.

Après un premier mois encourageant pour ce début d'année 2014, le mois de février est synonyme de baisse. Avec 141.300 immatriculations de voitures neuves contre 143.255 l'an passé, le marché automobile français signe une légère chute de 1,4%.


Les françaises en forme
Malgré cela, les constructeurs français s'extirpent. PSA Peugeot Citroën, premier groupe automobile en France, bondit de 4,2% avec 42.735 unités, notamment grâce à Peugeot (24.203 unités, +7%), Citroën étant tout juste dans le vert (18.532 ex. +0,6%).

Renault accuse un petit repli de 1% à 26.657 véhicules mais Dacia grimpe de 10% à 9.063 unités et permet au groupe au losange d'afficher un score positif à +2% et 35.720 unités.


Nissan bondit !
Chez les marques étrangères, peu sortent du lot, exemple avec Nissan à +7% et 5.800 unités, passant devant Opel et Ford en chutes respectives de 6% et 13%, et doublant son compatriote Toyota malgré sa hausse de 5%. Toujours en tête des "importées", Volkswagen recule de 11% à 11.319 unités.

Chez les premiums allemands, Audi préserve son avance à 4.130 unités (-3%) face à Mercedes-Benz (-3%) profitant de la faiblesse de BMW (-13%) pour repasser second.

Enfin, la déconvenue mensuelle est attribuée à Hyundai dont les immatriculations s'écroulent de 54% à 1.274 unités, smart n'étant pas loin avec -44% et ses 275 véhicules. La plus belle envolée est réalisée par les italiennes Lancia à+106%, à 506 unités toutefois.