Marché Auto européen : hausse en septembre 2013

Voir le site Automoto

Citroën C4 Picasso 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-10-16T08:23:00.000Z, mis à jour 2013-10-16T09:26:11.000Z

Les immatriculations de voitures neuves ont bondi pour la troisième fois en six mois, une hausse de 5,4% poussée par la performance de Renault (+17,5%), et celle du marché britannique comptant pour un tiers du total.

En dents de scie
Signe d'une reprise ou d'une certain fébrilité ? Le marché automobile européen est en dents de scie depuis plusieurs mois, oscillant entre baisses de 5% et hausses de 5%. En septembre 2013, les immatriculations ont progressé de 5,4% à 1.159.066 unités contre 1.099.468 l'an passé. Sur les neuf premiers mois, le marché reste en recul de 3,9% à 9 millions d'unités.


Par pays, le Royaume-Uni se distingue particulièrement, car le nouveau millésime arrive traditionnellement en septembre. Avec plus de 400.000 voitures écoulées, ce marché britannique représente plus du tiers (35%) du marché européen ! Habituellement numéro 1, le marché allemand atteint 247.199 unités (-1%), suivi de la France avec 142.166 immatriculations (+3%) et de l'Italie avec 106.363 unités (-3%).


Renault a le sourire
Auparavant plus durement touché que les autres constructeurs, Renault rebondi de manière plus spectaculaire en septembre (71.846 unités, +17%) et poussé par sa branche Dacia (+41%), mais reste derrière le duo Opel-Chevrolet (+5%) porté par le marche britannique (où Vauxhall remplace Opel) et celui de PSA Peugeot-Citroën (-3%).


Autre fait, BMW (68.126 unités, +7%) n'est pas très loin de la marque au Losange, le constructeur bavarois dominant le segment premium devant Audi (64.844 unités, +3%) et Mercedes (61.246 unités, +14%). En numéro un, Volkswagen reste très loin devant avec 132.679 voitures immatriculés, en hausse de 1%.