Marché auto France : nouvelle chute en février 2013

Voir le site Automoto

Peugeot 208 5 portes 2012
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-03-01T10:50:00.000Z, mis à jour 2013-03-01T11:01:54.000Z

C'est le 15ème mois de baisse consécutive du marché automobile français. Les immatriculations ont de nouveau reculé en février 2013, de -12,1%, les marques Renault et Citroën étant durement touchées.

Avec 143.366 immatriculation enregistrées, le marché tombe de 12% par rapport au même mois de 2012, et de 30% vis-à-vis de février 2011.

Morosité toujours
Les chiffres de février ne sont pas rassurants pour les constructeurs, qui s'attendent toujours à une baisse de seulement 3 à 5% sur l'année entière 2013. Sur les deux premiers mois, le marché auto hexagonal se replie de 13,5% en un an, et de 31,3% en deux ans. Les premiers touchés sont les Français, Renault décroît de 19,5%, restant n°1 devant Peugeot (-9%) et un Citroën (-22%) devant s'inquiéter de la relative progression de Volkswagen (-4%).


Quelques rescapés
Dans un climat peu favorables, certaines marques tirent leur épingle du jeu, exemple avec Dacia, progressant de 37% après la sévère chute de début 2012, Toyota confirmant sa bonne forme (+12%), Hyundai continuant son ascension (+24%) ou BMW (+2%) terminant d'une courte tête devant son rival Mercedes-Benz, mais encore loin d'Audi (-0,6%). A l'opposé, SEAT ne décolle pas avec sa nouvelle leon (-30%), Ford s'écroule (-33%), Chevrolet perd son souffle (-31%) et l'avenir s'assombrit davantage pour les filiales italiennes Alfa Romeo (-28%) et Lancia (-52%).


Par modèles, le duo 208/207+ (10.858 unités) est tout juste devant les Clio III/IV (10.804 unités), les Mégane/Scénic complétant le podium (7.464 unités). Anoter, la performance de la nouvelle VW Golf, 7ème derrière le Dacia Duster et Citroën C4/C3.

Vente France Auto Fevrier 2013