Marché Auto novembre 2013 : légère baisse, Renault et PSA résistent

Voir le site Automoto

Peugeot 308 seconde génération, lancée le 12 septembre 2013, à partir de 17.800 euros
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-12-02T09:58:00.000Z, mis à jour 2013-12-02T23:25:59.000Z

Après deux mois de hausse consécutifs, les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 4,4% en novembre 2013, mais les constructeurs français PSA Peugeot Citroën et Renault progressent de 4%.

Baisse à relativiser
Le marché automobile oscille autour de l'équilibre en cette fin d'année, reculant après deux mois de petite hausse, à -4,4%, avec 138.298 unités contre 144.602 exemplaires l'année dernière. Cette baisse est à relativiser, car elle intervient dans un mois à 19 jours ouvrés, contre 21 pour novembre 2012. A nombre de jours comparable, c'est même une hausse (+5,7%) qui serait enregistrée.


Enfin, sur les 11 mois de l'année 2013, les immatriculations, sont en chute de 7,1% à 1,615 million d'unités.


Renault et PSA sourient
Cependant, les groupes français sont dans le vert. PSA grimpe de 4%, surtout grâce à Peugeot étant à +7%, Citroën se limitant à +1%. Renault sourit également avec +4%, une hausse davantage causée par Dacia (+18%) que par la marque mère (+0,4%).


Renault garde la place de n°1 avec 25.277 unités, juste devant Peugeot avec 23.419 unités, Citroën conserve la 3è position avec 19.426 unités.


Plus loin, Volkswagen recule de 8% à 11.315 unités, mais reste devant Dacia (7.315 ex.). Suit Ford en chute libre (-25%), Toyota (-0,4%) et Audi (-4%) tenant le coup, Nissan (-21%) et Opel (-23%) plongeant, FIAT progressant légèrement (+2,5%) et les deux autres premiums allemand BMW et Mercedes cédant respectivement -17% et -19%.