Le marché automobile français accuse une baisse de 5,7% en 2013

Voir le site Automoto

Renault Clio Estate 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-01-02T10:32:00.000Z, mis à jour 2014-01-03T07:10:11.000Z

Avec 1,79 million d'unités sur 12 mois, c'est une nouvelle et quatrième année consécutive de baisse pour les immatriculations de voitures neuves en France, malgré un mois de décembre en hausse de 9,4%.

4è baisse consécutive
Après une année 2012 catastrophique (-14,6%), le cru 2013 s'est avéré moins pire avec l'arrivée de nouveautés importantes et d'un signe de redémarrage au second semestre.


Avec 1.790.473 voitures neuves immatriculées, le marché automobile français recule de 5,7% par rapport à l'année précédente, les véhicules utilitaires pliant à -4,4% à 367.331 unités. C'est ainsi la quatrième année de baisse consécutive, une tendance se poursuivant après l'année phare de 2009 et sa prime à la casse.


Pour l'anecdote, le mois de décembre 2013 s'est soldé par une belle hausse de 9,4% à 175.336 unités, portée par Renault décollant à +38% et PSA Peugeot Citroën à +11%.


Trio de tête inchangé
Renault conserve la place de marque numéro 1 en France avec 337.611 véhicules, limitant sa baisse à -2% grâce à sa quatrième génération de Clio toujours n°1 des ventes, aux bonnes formes des Scénic et Mégane - 4è et 5ème - et au nouveau crossover Captur bondissant au 7è rang. Sa filiale Dacia bondit de 11% à 89.844 unités, sa citadine Sandero étant 6è au classement.


Peugeot est de nouveau numéro 2 avec 289.593 unités, en recul de 5%, sauvé par la 208 - 2è vente du pays - et l'arrivée de l'inédit crossover 2008. Le cousin Citroën garde sa troisième position avec 238.321 unités, en repli de 10,7% face à une C3 restylée - tout de même 3è vente en France - en peine face au duo de feu 208/Clio, et une C4 éjectée du Top 10.


Volkswagen reste de loin la marque étrangère la plus présente en France avec 141.428 véhicules, cependant en baisse de 8%, et affiche sa citadine Polo au 8è rang des ventes.


La marque allemande est suivie par Dacia, Ford à 76.470 (-17%), Toyota avec 71.693 unités (+5%), Nissan à 62.983 véhicules (-10%), Opel à 59.620 exemplaires (-17%), Audi à 59.147 véhicules (-4%), FIAT à 47.683 unités (+9%), BMW à 46.743 immatriculation (-3%) et Mercedes-Benz enregistrant 46.966 exemplaires (-1%) malgré ses quelques semaines d'interdiction de vente de ses stars Classe A et B.