Dans l'actualité récente

Le marché automobile français en baisse de 9,6 % en juillet 2016

Voir le site Automoto

Renault Clio 2016
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-01T09:25:48.667Z, mis à jour 2016-08-01T09:38:19.365Z

Par rapport à juillet 2015, le marché automobile en France a accusé une baisse près de 10 % le mois dernier, avec des constructeurs français, et plus particulièrement Citroën en nette dégringolade, avec -26 % en 2016 pour ce dernier.

Le marché automobile accuse une baisse des ventes de 9,6 %. 


Baisse globale mais résultats inégaux 

Première baisse depuis juin 2015, cette dernière se chiffre à 9,6 % en juillet par rapport à la même époque l’an dernier, bien qu’il soit en augmentation de 6,1 % par rapport au début de l’année. Le mois dernier 132.999 véhicules ont été immatriculés, contre 147.125 l’année dernière. Si le Groupe Volkswagen enregistre 17,3 % de baisse, notamment en raison du scandale de l’an dernier, les constructeurs allemands premium sont en hausse sauf Audi (-12%), Mercedesenregistrant toujours la plus forte hausse des trois, avec 9,5 % d’augmentation par rapport à l’an dernier, contre 7,1 % pour BMW. Côté immatriculations en revanche, c'est la marque aux anneaux qui domine, avec 4.897 ventes. Suivent suite Mercedes (4.796) et enfin BMW (4.445). 

Alors que Lancia accuse un déficit de 86,3 %, Lexus affiche une hausse de 36,2 %. Les marques ultra-premium rencontrent encore un franc-succès, notamment Lamborghini ( +125 %), Rolls-Royce ( + 100 %) et Maserati ( + 4,2 %). Ferrari perd néanmoins 15 %, avec 17 immatriculations le mois dernier. 


 Les constructeurs français en baisse 

Côté constructeurs tricolores, la tendance est également à la baisse, puisque le Groupe PSA affiche -17,4 % le moins dernier, contre seulement 4,2 % pour le Groupe Renault. Si aucune marque n’est en hausse, c’est tout de même Dacia qui s’en sort le mieux, avec seulement 0,6 % de moins, contre -26 % pour Citroën. Heureusement pour ce dernier, le lancement de la nouvelle C3, dont les premières livraisons sont prévues en novembre devrait permettre à la marque de se remettre sur les rails. 

Le marché du véhicule d’occasion, estimé à 461.016 véhicules vendus en juillet accuse quant à lui une baisse de 10,5 % par rapport à l’année dernière, bien que le cumul des sept premiers mois de 2016 montre une hausse de 1,2 % en comparaison avec 2015.