Dans l'actualité récente

Le marché automobile français en juin 2010 a baissé de 1,2%

Voir le site Automoto

Opel Astra 2010
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-07-01T12:16:00.000Z, mis à jour 2010-07-01T12:16:00.000Z

Les immatriculations de voitures neuves ont légèrement chuté au mois de mai 2010. -1,2%, c'est sans doute l'effet de fin de prime à la casse et la pléthore de promotions,.

En France, le marché automobile accuse un 3è mois de baisse consécutive, mais à seulement -1,2%.


Malgré un mois de juin traditionnellement soutenu (240.587 unités), le marché automobile français n'affiche aucune tendance particulière. Entre belles performances et contre-performances, il flotte comme un semblant de volatilité. Sur les 6 premiers mois, la hausse atteint +5,4%, à 1,21 millions. Chez le véhicule utilitaire, c'est une autre histoire, car le segment reprend du gallon, à +15% et 42.967 immatriculations.

Belle perte de parts de marché pour les marques nationales, elle passe de 57,6% à 53,7% en un an. C'est Renault qui paie le tribut le plus lourd avec -11% (52.569 unités), suivit par Citroën (-7%) et Peugeot (-4%).


Le succès de la marque roumaine ne faiblit pas, ou presque. Si les évolutions sont plus faibles, elles n'en sont pas moins spectaculaires. +96% sur un an, aucune autre marque ne peut afficher de tels scores...Nissan se porte aussi pas mal, le Qashqai portant le japonais à +24% (5.914 unités), Opel de même avec +21% et BMW à +21%.


Au contraire, la firme espagnole est dans le rouge. Les immatriculations sont passées de 4.236 à 2.780 unités, soit -34% ! La raison ? Sûrement l'absence de grande nouveauté, ce qu'essaiera de combler le nouvelle SEAT Ibiza ST. Toyota de son côté est encore dans le gouffre, à -20%.

Les chiffres sont donc plus importants que prévus, mais gare au retour de boomerang, la prime à la casse baissant dès aujourd'hui...