Dans l'actualité récente

Le marché automobile français en mai 2010 a baissé de 11,5%

Voir le site Automoto

Photo 16 : Dacia Duster dCi 85 Eco2 : outils d'exploration
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2010-06-02T09:34:00.000Z, mis à jour 2010-06-02T09:34:00.000Z

En mai 2010, le marché automobile a enfin plié sous le coup de la baisse de la prime à la casse, passée de 1.000 à 700 euros le 1er janvier. Il chute significativement, à -11,5% face à mai 2009.

En mai 2010, le marché automobile français prend le chemin de la baisse après 12 mois consécutifs de hausse.


Les promotions sont en train de fondre et c'est le marché des voitures particulières qui trinque. Avec seulement 186.337 immatriculations, on sent que les dernières livraisons liées au rush de décembre dernier ont été totalement réalisées, laissant un certain vide chez de nombreux constructeurs. Sur les 5 premiers mois de 2010, le marché garde le cap à +7,2%. Le marché des véhicules utilitaires n'est pas autant concerné, chutant de seulement 2,8%.


Seuls deux marques arrivent à tirer leur épingle du jeu. BMW tient à la surface en progressant de 6%, mais Dacia continue sa montée exponentielle en augmentant de...209% ! Des ventes triplées pour la marque roumaine, boostées par l'arrivée du SUV Dacia Duster, déjà best-seller. 10.258 unités, c'est loin devant Ford et Opel et cela permet d'être 4è marque en France !


A l'opposé de Dacia, Toyota semble encore payer ses soucis de rappel, et ses ventes sont quasiment divisées par deux (-45%). Hyundai chute de 31%, Fiat de Volkswagen reste premier importateur avec 11.752 ventes devant Dacia, Ford chutant de 20%, Opel de 21% et Fiat de 25%.

Touché significativement, le marché automobile français n'est pas prêt de se remettre, la prime à la casse baissant à 500 euros le 1er juillet prochain.