Marché automobile France : une légère chute au mois d'octobre 2014

Voir le site Automoto

Essai Vidéo du Citroën C4 Cactus dans l'émission Automoto du 15 juin 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-11-03T09:11:00.000Z, mis à jour 2014-11-03T15:04:03.000Z

Malgré une embellie à la fin de l'été, les immatriculations de voitures neuves sont reparties à la baisse (-3,8%) à 160.162 unités. Cependant, Renault et PSA Peugeot Citroën limitent les dégâts grâce à leurs crossovers urbains en forme.

Encore fragile, le marché automobile français hésite encore à repartir à la hausse, preuve avec les chiffres d'octobre, plutôt médiocres car se finalisant sur une chute de 3,8%. Les immatriculations de voitures neuves se soldent ainsi à 160.162 unités, contre 166.495 en octobre 2013. Sur les 10 mois de l'année 2014, le bilan reste positif à +1,4% et 1.497.477 véhicules.
>> Voir le Top 20 des ventes automobiles d'ctobre 2014


Renault et PSA tiennent bon
Les Français ne sont qu'en partie responsables dans cette petite baisse, Renault gardant sa place de numéro 1 en France (-2 %) à un peu plus de 30.000 véhicules, légèrement devant Peugeot limitant son repli à -1%, Citroën enregistrant -3,4%. Enfin, le groupe au Losange profite d'une petite lueur de sa filiale Dacia (+7%) pour - presque - parvenir à l'équilibre.

Chez les marques étrangères, la tendance est plus baissière que nos entités nationales (-6,5% contre -1,5%), Volkswagen donnant le tempo avec -6,2%, tout de même à 11.405 unités, quand le plus proche poursuivant Ford compte moins de 7.000 véhicules écoulés et ne fait pas mieux (-7%). Derrière, Nissan (+15%) - en forme avec son nouveau Qashqai et son Juke restylé - double encore une fois Toyota (-16%) et s'éloigne d'Opel (+13%).


Audi loin devant BMW et Mercedes
Au sein du trio de premiums allemands, Audi assoie sa place de leader, à plus de 5.000 unités mais en repli de 5%, face à Mercedes-Benz et BMW se tenant aux environs de 4.000 voitures vendues. Entre eux, FIAT s'intercale sans briller (+1%), tandis que Kia continue sa lente décroissance (-15%).

Enfin, SEAT reprend des couleurs (+7%), se permettant de passer la marque cousine Skoda (-8%) attendant sa nouvelle Fabia, Hyundai (+6%) sa i20 et MINI (+2%) les effets de la 5 portes.