Le marché de l'automobile français progresse à nouveau en juillet

Voir le site Automoto

Photo 5 : Essai Renault Scénic : plaisir partagé
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-08-04T09:57:00.000Z, mis à jour 2009-08-04T09:57:00.000Z

Avec 3,1% de hausse en juillet dernier, le marché français continue sa progression entamée il y a 3 mois. 188.638 véhicules ont ainsi été immatriculés au cours du mois de juillet.

Les diverses mesures d'incitation à l'achat se sont traduites en juillet dernier avec une hausse atteignant 3,1 % par rapport à juillet 2008 ce à même nombre de jours ouvrables comparables. Même si les ventes par segment n'ont pas encore été communiquées, le bonus écologique combiné à la prime à la casse et les offres commerciales appliquées par le constructeur, ont globalement permis au marché français d'enregistrer son troisième mois consécutif à la hausse.


Les constructeurs français ont tous gagné du terrain. Le groupe Renault affiche une hausse de 18,5% (+14 pour Renault et +58,1% pour Dacia) alors que PSA progresse de 11,4% (+13,8% pour Citroën, +9,3% pour Peugeot). La part de marché des constructeurs français atteint 52,7 % du marché avec un total de 99.405 immatriculations.

Les résultats acquis par les constructeurs étrangers mettent en lumière plus de disparités. Si Opel, Hyundai et Nissan ont vu leurs chiffres progresser de 41,5 %, 14, 5% et 13 %, les autres marques reculent plus ou moins fortement. Les Allemands n'ont pas été à la fête en juillet. Le groupe Volkswagen a reculé de 19,1 % (-26,2 % pour la marque) quand Mercedes et BMW chutaient de 23,1 % et 18,3 %. Toyota affiche un repli de 20,2 % et Fiat de 17,1 %.

Depuis le début de l'année, à nombre de jours ouvrables comparables le marché français affiche une hausse de 2 % à 1.319.950 unités immatriculées (+0,6 % en données brutes).