Dans l'actualité récente

La marque Saab a déposé le bilan

Voir le site Automoto

Saab 9-5 2010
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-12-19T11:10:00.000Z, mis à jour 2011-12-19T22:41:12.000Z

La marque suédoise met fin à plus de 2 ans de bataille pour sa survie. Après avoir été jetée par GM et négocié avec des groupes chinois, Saab se déclare en faillite officiellement ce lundi.

Voilà, c'est enfin fini, Saab stoppe son agonie et rentre en faillite ce lundi, dans sa 74ème année d'activité.



Telle une saga, la lutte de la marque scandinave pour sa survie a été soutenue par de nombreux passionnés d'automobile à travers le monde. Mais voici ce que l'on pouvait lire ce lundi : "La société sans financement supplémentaire sera insolvable et le dépôt de bilan est dans le meilleur intérêt de ses créanciers". Cela n'aura donc pas suffit, puisque Saab a annoncé ce matin son dépôt de bilan, après un nouvel échec dans les discussions avec le groupe chinois Youngman.



Voici ce que précise le communiqué : "Après avoir reçu la position récente de GM sur la transaction envisagée avec Saab Automobile, Youngman a informé Saab Automobile que le financement pour poursuivre et achever la réorganisation de Saab Automobile n'a pas pu être conclu." En clair, General Motors détenait encore des parts dans la marque, mais ne voulait aucun accord avec un groupe chinois, signifiant un nouveau concurrent dans un marché où le groupé américain espère s'imposer à long terme.



En mal depuis plusieurs années, la marque Saab était propriété de General Motors (GM), jusqu'à fin 2008, ou le groupe a décidé de s'en séparer, synonyme de disparition. Mais de petites entreprises ont frappé à la porte pour sauver le constructeur, et ce fut Spyker, devenu Swedish Automobile N.V. (Swan) en 2010, qui a repris le flambeau. Swan a tenté maintes fois de réorganiser la marque, lancé les nouvelles 9-5 (voir notre essai) et 9-4X, mais les finances n'ont pas décollé, les impayés aux fournisseurs se sont accumulés en 2011 et les rachats annoncés par les chinois Youngman et PangDa n'ont pas abouti.




Née en 1937, Saab est l'acronyme de "Svenska Aeropla AktieBolaget", à savoir une entreprise à l'origine aéronautique, dont la marque automobile s'est toujours inspirée. Une filiale camion Scania a été aussi créée, et ralliée en 1964 pour former un groupe indépendant. La première voiture n'a été montrée qu'en 1949, la "Ursaab" donnant naissance à la Saab 92. La marque aura du succès avec la sportive Sonnett, la 900 - l'une des premières auto à moteur turbo en 1978 - puis la grande 9000 fabriquée avec Fiat, passera sous le joug de GM en 1990 (50%), et totalement en 2000. Les 9-3 et 9-5 au remplacement très retardés entraînent la chute des ventes, de plus de 100.000 en 2006 à 20.000 en 2009.

General Motors a été encore une fois à l'origine de la mort de Saab, la vraie cette fois, après 74 ans d'activité. Difficile de comprendre la politique de GM ces derniers temps (cf vente annulée d'Opel...).