Maserati Quattroporte restylée : trident affûté

Voir le site Automoto

Maserati Quattroporte restylée : trident affûté
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-08-13T16:31:00.000Z, mis à jour 2008-08-13T16:31:00.000Z

Quatre ans après sa commercialisation, Maserati redonne un léger coup de jeune à la Quattroporte et lui adjoint une nouvelle version S.

Des bases solides

Depuis ses débuts en 2004, la Quattroporte s’est écoulée à plus de 15 000 exemplaires. Une broutille, bien sûr, comparée aux modèles plus généralistes, mais un véritable succès pour le constructeur italien. Il s’agit d’ailleurs de l’un des modèles les plus vendus de toute l’histoire de la marque ! Dès lors, rien de surprenant à ce que cette nouvelle mouture ne soit finalement pas si éloignée de la précédente. Redessinée par Pininfarina, la Quattroporte hérite ainsi d’une calandre plus saillante, de nouvelles nervures sur le capot et les flancs, de feux avant et arrière à LED, de rétroviseurs à l’aérodynamisme amélioré ou encore de boucliers plus agressifs. Pas de quoi changer l’image de cette luxueuse routière, mais assez tout de même pour lui permettre de marquer la différence.

430 ch pour la Quattroporte S

Du nouveau également sous le capot, puisque en plus de la Quattroporte et de son V8 4.2 de 400 ch, Maserati propose à présent une Quattroporte S équipée du V8 4.7 de la GranTurismo S, porté à 430 ch. Les deux modèles sont dotés d’une transmission automatique à 6 rapports, avec palettes au volant. Aucune boîte manuelle n’est prévue, pour le moment. Enfin, ce restylage s’accompagne d’une nouvelle console centrale plus ergonomique, d’un système de navigation de dernière génération et de deux nouvelles teintes de cuir : sable et marron à reflets rouges. La Quattroporte devrait être présentée à quelques riches privilégiés, le mois prochain, avant d’être dévoilée au grand public, à l’occasion du Mondial de Paris.