Mazda RX-Vision Concept 2015 : le retour du rotatif au Salon de Tokyo

Voir le site Automoto

Mazda RX-Vision Concept 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-10-28T10:06:02.634Z, mis à jour 2015-10-28T10:06:07.650Z

Ayant joué à la notoriété de Mazda, le moteur à piston rotatif fait son retour sur le nouveau concept-car RX-Vision, évocation d’une future RX-9 au Salon automobile de Tokyo.

Faisant partie de l’ADN de Mazda, le moteur à piston rotatif est aussi une vision du futur pour la marque au salon tokyoïte.

L'essai vidéo Automoto de la Mazda MX-5 2015


La RX-9 ?

La RX-8 a été la dernière représentante du moteur Wankel chez Mazda, disparue du catalogue en 2012. Très gourmand en carburant, ce type de bloc a été presque enterré, mais le constructeur japonais aurait surmonté ce souci (via un soutien de l’électrique ?) et tient « à proposer plus que jamais à ses clients des technologies défiant toutes les conventions ».

Ce moteur à piston rotatif nouvelle génération, baptisé « Skyactiv-R », en parallèle des essence Syactiv-G et diesel Skyactiv-D, est au cœur du nouveau concept-car dévoilé à Tokyo ce 28 octobre 2015. Ce RX-Vision étonne par ses lignes ; bien qu’il reprenne la calandre typique Mazda, il étrenne des surfaces très épurées, sa silhouette au très long capot avant évoquant la Mercedes-AMG GT, ses optiques très basses la Citroën Revolt.

Cette Mazda RX-Vision, qui "préfigure un futur modèle", devrait devenir d’ici quelques années la RX-9.


Moteur à piston rotatif, une exception signée Mazda

En 1991, un prototype au son très étrange battait les Jaguar, Mercedes-Benz et Porsche aux 24 heures du Mans. La 787B ne détonnait pas seulement pour sa livrée orange et verte, mais pour son moteur à piston rotatif, dont les aigües particulières ont résonné dans les Hunaudières, Tertre Rouge ou les S Porsche. Malheureusement, les autres constructeurs ont fait interdire la technologie, rendant la performance unique.

Mais le bloc inventé par Felix Wankel – à ne pas confondre avec le moteur rotatif utilisé en aviation au début du 20è siècle - n’a pas seulement percé en course (on rappelle aussi les 24 Heures de Spa 1981 avec une RX-7), mais en série aussi. Il apparait dès 1963 sur le petit cabriolet NSU Spider en Allemagne (simple rotor 500 cm3 50 ch), puis le coupé Mazda Cosmo Sport 110S, apparaissant en 1967 au Japon (deux rotors 399 cm3 110 ch) ou la Citroën GS Birotor en France, avant le premier succès NSU Ro80 (37.000 exemplaires).

La RX-7, équipée d’un moteur Wankel, a été le fleuron de la marque Mazda entre 1978 et 2002 avec 800.000 exemplaires, avant d’être remplacée par une timide RX-8 (2002), dont les portes antagonistes n’ont pas suffi à tenir des ventes honorables.

Voir les photos de la Mazda RX-Vision


Mazda RX-Vision Concept 2015