McLaren 650S "Project Kilo" : quand la sportive anglaise se met au régime !

Voir le site Automoto

McLaren-650S-Project-Kilo-3
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-05T12:02:00.000Z, mis à jour 2015-02-05T12:28:57.000Z

Le département de personnalisation MSO (McLaren Special Operations) a dévoilé les premiers clichés de son "Project Kilo", une proposition destinée à alléger la 650S notamment grâce à de nombreux inserts de fibre de carbone.

Avec son gabarit de MP4-12C et sa gueule de P1, la McLaren 650S est la jonction parfaite entre deux modèles réputés pour leur ligne stylistique réussie et leur puissance hautement appréciable. Véritable canon de beauté conçue par Woking, et ce malgré un manque d'audace regrettable par moment, la sportive anglaise est également très prisée par le département "opérations spéciales" du constructeur britannique comme nous le prouve cette nouvelle proposition "sur mesure" baptisée "Project Kilo" dévoilée le 3 février dernier.

>> La McLaren 650S "Project Kilo" en images

De la fibre de carbone partout !
Comme son nom l'indique, ce travail réalisé sur cette 650S a pour but de mettre le monstre anglais au régime. Afin d'y parvenir, les magiciens de MSO (pour McLaren Special Operations) ont fait la part belle à la fibre de carbone qui vient s'incruster sur la carrosserie, les bas de caisse, les coques de rétroviseurs et le toit. Même le diffuseur arrière bénéficie d'un tel traitement, de même que l'habitacle avec des inserts sur le tableau de bord.

Mais pour pousser la personnalisation jusqu'au bout et rendre ainsi ce canon de beauté unique, d'autres éléments viennent se greffer à un ensemble qui ne semble pas manquer de mordant (même si nous aurions aimé voir le faciès de la bête parmi les clichés publiés).

Si la gueule de ce monstre anglais unique nous est encore inconnue, il est difficile de passer outre la ligne d'échappement recouverte d'une finition plaquée or 24 carats. Même constat à l'intérieur avec un ton noir satin sur le bouton de démarrage ou encore le dessin d'un kiwi sur les sièges rappelant la Nouvelle-Zélande, pays de naissance de Bruce McLaren, créateur du team portant son nom en Formule 1.

650 chevaux dans ses entrailles
Pour rappel, la McLaren 650S dispose d'un 3,8 litres V8 biturbo capable de développer une puissance de 650 chevaux (ô surprise) à 7.250 tr.min pour un couple de 678 Nm à 3.000 tr/min. Avec cette artillerie, le 0-100 km/h n'est qu'une formalité expédiée en 2,9 secondes et la seule différence entre les versions Coupé et Spider du modèle concerne la vitesse maximale avec respectivement 333 et 329 km/h au compteur.

Si aucun tarif sur ce projet n'a été annoncé par MSO, il ne fait aucun doute que le client ayant demandé cet engin rageur a dû y mettre les moyens. La 650S de base n'est déjà pas donnée avec 233.250 euros à débourser pour le coupé et 257.100 euros pour le roadster.
Mais après tout, ne dit-on pas que l'excellence a un prix ?

No Limit : McLaren 650S Spider, la nouvelle bombe


Grand Format : la McLaren P1, le monstre britannique aux 916 ch
No limit : McLaren MP4-12C, la renaissance du constructeur anglais