McLaren fait taire les rumeurs sur la renaissance de la F1

Voir le site Automoto

McLaren F1
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-25T09:45:54.791Z, mis à jour 2016-07-25T09:45:54.791Z

Alors que de nombreux médias avaient annoncé la rumeur d’une potentielle renaissance de la mythique McLaren F1, le PDG de la marque britannique, Mike Flewitt vient d’annoncer que la supercar ne sera finalement pas produite.

La McLaren F1 ne renaîtra finalement pas selon Mike Flewitt.


Pas de nouvelle F1

C’est une nouvelle qui a de quoi attrister les fans de la mythique supercar : la McLaren F1 ne renaîtra pas, selon les déclarations du PDG de la firme, Mike Hewitt lors d’une interview accordée au site CarAndDriver.

Autocar avait pourtant publié des images d’artistes de l’hypothétique future F1 et avait dévoilé de nombreuses informations telles que sa motorisation ainsi que le nombre d’exemplaires auxquels elle serait produite, 64 plus exactement. Toujours selon le site, elle aurait été dotée d’un V8 3,8 litres d’environ 700 chevaux, pour un prix avoisinant les deux millions d’euros, concurrençant directement la très exclusive Lamborghini Centenario.  

Toutefois, le magazine n’avait pas annoncé la production d’une réplique pure et dure mais plutôt d’un hommage à la supercar sous la forme d’une GT alliant confort et performance.


Pas de marché pour une telle supercar

Selon Mike Hewitt, de nombreux clients et amateurs de la marque ne cessent de demander une réédition modernisée de la supercar à trois sièges disparue en 1998. Toutefois, selon lui, une telle configuration agrémentée d’un V12 et d’une boîte manuelle risquerait de ne pas rencontrer de véritable succès en raison de l’absence d’un marché pour ce type de voitures très spécifiques.

Il déclare également que malgré l’amour porté par les équipes de McLaren à la F1, cette dernière ne verra pas le jour.

Une version rendant hommage à la sportive correspondant à la description donnée par Autocar pourrait donc être tout de même envisagée, bien qu’elle ne soit pas dans la continuité de la F1 mais bien un nouveau modèle totalement différent. En effet, la firme britannique annonce vouloir lancer 15 nouveaux véhicules d’ici 2022