Dans l'actualité récente

La McLaren P1 "spéciale piste" confirmée, et encore plus puissante !

Voir le site Automoto

La McLaren P1 2014, hypercar à moteur V8 hybride de 916 chevaux pour 1.395 kg, sur le circuit de Bahrein, en février 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-06-05T09:00:00.000Z, mis à jour 2014-06-05T09:22:16.000Z

Avec un style dément et un moteur hybride de 916 chevaux, la P1 n'a pas encore atteint ses limites, puisque McLaren a annoncé la sortie prochaine d'une version " spéciale circuit " encore plus puissante !

Chercher la future LaFerrari XX
Dans la bataille du trio d'hypercar, la McLaren P1 semble dominer les débats face à la Porsche 918 Spyder, mais la plus puissante et légère LaFerrari devrait remporter le titre de la plus aboutie et performante. En plus de posséder une version circuit « XX » dès janvier-février 2015, l'Italienne donnera encore plus de fil à retordre, ce à quoi répondent les Anglais, qui dégaineront une rivale directe.

> Voir les photos de la McLaren P1
> Lien mobile

McLaren a annoncé mercredi 4 juin qu'une version "track-only" (comprenez fabriquée seulement pour la piste) sera disponible prochaine, sans aucune prédiction de date. Cette P1 spéciale sera produite en "nombre limité", et sera surtout destinée uniquement aux clients ayant déjà un des 375 exemplaires de la P1.


950 ch ?
Pour l'instant pas de caractéristique, mais la firme de Woking promet monts et merveilles puisque cette P1 des circuits sera "la plus puissante de la marque", et également "la plus rare", soit éditée à moins de 375 unités. Donc plus puissante ? Cela nous indique qu'elle poussera le 3,8 litres V8 biturbo hybride au-delà de ses actuels 916 chevaux, annonçant ainsi des performances stratosphériques.

Pour rappel, la McLaren P1 revendique déjà un 0-100 km/h en 2,8 secondes, un 0-200 km/h en 6,8 secondes, un 0-300 km/h en 16,5 secondes, le 0-400 mètres en 9,8 secondes et une vitesse maximale limitée à 350 km/h. Il ne faudra par contre pas compter sur une optimisation de la consommation, aujourd'hui avec une moyenne théorique de 8,3 l/100 km (194 g/km de CO2).

Enfin, nous devrions voir des appendices aérodynamiques se greffer à la carrosserie, afin de coller encore mieux au sol, et un tarif qui devrait s'envoler, supérieur à 1,5 million d'euros au grand minimum.

Terminons sur LaFerrari, la rivale de la P1 dans notre Grand Format