Dans l'actualité récente

McLaren renoue avec BMW pour ses moteurs !

Voir le site Automoto

McLaren F1 264
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-02-02T10:05:49.576Z, mis à jour 2017-02-02T10:05:51.087Z

Un duo mythique va se reformer : McLaren et BMW vont de nouveau collaborer ensemble pour réaliser les moteurs du constructeur britannique ainsi que la nouvelle Mclaren F1 !

En 1992, McLaren présentait son premier modèle de série, la McLaren F1. Cette supercar était dotée d’un moteur BMW V12 à 60° de 6.1 litres et était devenue, le 31 mars 1998, la voiture de série la plus rapide au monde avec une vitesse de pointe officielle de 386,7 km/h établie sur le terrain d’essais Volkswagen d'Ehra-Lessien. Et voilà que McLaren a décidé de renouer avec BMW ! On vous explique pourquoi.

[L'histoire du record de vitesse de la Mclaren F1]

Un projet impliquant de nombreux partenaires

L'annonce du partenariat entre McLaren et BMW a pu surprendre dans la mesure où l'écurie de F1 est motorisée par Honda. Mais McLaren nourrit de grandes ambitions pour ses voitures de série et a sollicité l'aide du constructeur bavarois pour concevoir sa prochaine génération de moteurs. Mais McLaren ne va pas seulement s'appuyer sur BMW. En effet, les sociétés Ricardo, Grainger and Worrall et Lentus Composites ainsi que l’université de Bath vont collaborer à l’élaboration des futurs moteurs McLaren.

BMW apportera à McLaren son savoir-faire sur les moteurs hybrides rechargeables et les moteurs électriques. Le but de McLaren est d’améliorer « les capacités britanniques à produire des moteurs à plus faibles émissions de CO2 ».

Rappelons que lors de la présentation de la 570 GT au salon de Genève 2016, le PDG de McLaren, Mike Flewitt, avait également dévoilé le plan Track22 dont l'objectif est d’avoir une gamme à 50 % hybride pour 2022.

Le retour de la McLaren F1 !

Mais le plus important avec ce partenariat, c'est que McLaren et BMW vont ressusciter la McLaren F1 !

La nouvelle mouture de la Supercar devrait arriver en 2019 et reprendre l'architecture de sa devancière : trois places à l’avant et un moteur central. Mais évolution des mœurs oblige, le surpuissant V12 ne sera plus de la partie. A la place, on pourrait trouver sous le capot un V8 de 750 chevaux environ. Le constructeur de Woking l'annonce déjà comme la « McLaren la plus exquise et la plus luxueuse jamais produite ». On a hâte de voir ça !

McLaren F1 : l'hypercar des années 90

[Grand Format : Les McLaren P1, 675LT et 570GT à l'essai !]