Mercedes C 250 CDI BlueEfficiency : 5,2 L/100km

Voir le site Automoto

Photo 1 : Mercedes C 250 CDI BlueEfficiency
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-09-15T21:01:00.000Z, mis à jour 2008-09-15T21:01:00.000Z

4 cylindres biturbo 2,2, c'est le nouveau moteur de chez Mercedes qui ne consomme que 5,2 litres de gazole par 100 km. Installé sur la classe C 250 CDI BlueEfficiency, il répond à toutes les normes. Description.

Installé dans le concept Fascination, précurseur de la future Classe E, le 2.2 BlueEfficiency sera également lancé, pour tout à chacun, dans la Classe C. Ce moteur de 2143 cm³ développe 204 ch (150 kW) et 500 Nm. Il propulse ainsi la berline de 0 à 100 km/h en 7 s. Laquelle est limitée à 250 km/h. Il est associé à une transmission manuelle à six rapports. Le plus intéressant reste la consommation, annoncée pour une moyenne de 5,2 l aux 100 km, soit 138 g de CO2 par km.

Ce bloc sera installé dans la nouvelle C 250 CDI BlueEfficiency. Il respecte déjà la future norme Euro 5 sur les émissions et a également le potentiel pour respecter les normes EU6 et BIN5 à venir. Le moteur fonctionne avec une pression d'allumage maximum de 200 bars. Il dispose aussi d'une rampe commune de 4e génération avec une augmentation de 400 bars de la pression qui atteint 2000 bars, ainsi qu'un nouveau concept de piézo-injecteur avec commande directe de l'aiguille d'injection pour une plus grande flexibilité du calage de l'injection, de plus grands gicleurs d'huile à débit variable et une pompe à eau variable ainsi qu'une suralimentation à deux étages. Une autre innovation dans le design réside dans le positionnement de l'entraînement de l'arbre à cames à l'arrière.

Dans la Mercedes-Benz C 250 CDI BlueEfficiency, les ingénieurs ont apporté des améliorations aérodynamiques, avec des boîtiers de rétroviseurs extérieurs améliorant l'écoulement de l'air (que l'on retrouvera aussi sur les GLK) ainsi qu'un soubassement de carrosserie lisse. Elle chausse également de nouveaux pneumatiques réduisant la résistance au roulement de 10 %. De plus, la servodirection adaptive dispose d'une gestion intelligente qui, à l'aide d'une soupape supplémentaire, bloque le flux de la pompe de servodirection lorsque son fonctionnement n'est pas nécessaire. On retrouve également un nouvel affichage du changement de vitesse et de la consommation sur le tableau de bord.

Une version spéciale limitée Prime Edition sera proposée dès la mi-octobre pour inciter à la découverte de cette nouvelle motorisation.

-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile