Dans l'actualité récente

La nouvelle Mercedes Classe E à l’essai : est-elle vraiment la berline la plus intelligente ?

Voir le site Automoto

Capture Automoto 13 Mars 2016
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-03-13T11:23:37.604Z, mis à jour 2016-03-14T09:06:59.651Z

Présentée comme "la berline la plus intelligente du monde", la Mercedes Classe E se distingue par sa conduite autonome et ses nombreuses technologies embarquées.

Concurrente directe de l’Audi A6 et de la BMW Série 5, la nouvelle Mercedes Classe E, dévoilée à Detroit, est la onzième génération de sa famille, écoulée à plus de 11 millions d’exemplaires. Présentée comme « la berline la plus intelligente », elle s’est laissée approcher afin que nous puissions en avoir le coeur net.

Un look qui en impose

Plus longue de six centimètres, la Mercedes Classe E se dote d’un look imposant, malgré des lignes adoucies proches de la Classe S. C’est surtout à l’intérieur qu’elle se distingue, avec ses deux immenses écrans numériques préfigurant une tonne de fonctionnalités connectées. Côté équipements, d’ailleurs, la berline est plutôt généreuse : sièges électriques massant, GPS, diffuseur de parfum, caméra multidirectionnelle, bluetooth, connectiques multiples (USB, microSD)… La Mercedes Classe E ne manque de rien.

Conduite semi-autonome

Mais ce qui rend la Classe E intelligente c’est assurément sa conduite semi-autonome. Capable de maintenir le cap en ligne droite sans que l’on touche le volant ou la pédale de frein, elle tourne presque toute seule : il suffit d’actionner le clignotant dans la direction souhaitée pendant au moins trois secondes. En termes de sécurité, elle peut freiner d’urgence ou aider le conducteur à éviter un obstacle de dernière minute. Enfin, vous pourrez même la garer à distance avec votre smartphone. Pratique en cas de garage étroit.

Quelques écueils

La Mercedes Classe E est bardée de technologies mais doit également composer avec quelques défauts. Par exemple, le moteur diesel se montre assez bruyant tandis que le prix peut grimper jusqu’à 74 200 euros, pour un tarif de base de 47 350 euros. C’est ce que l’on appelle le coût du confort.