Mercedes SL 63 AMG World Championship Edition : série limitée pour fêter le doublé en F1

Voir le site Automoto

La nouvelle série spéciale de Mercedes, la SL 63 AMG World Championship Edition, pour célébrer Lewis Hamilton, double champion du monde de F1 (2008,2014) et son dauphin de l'année, Nico Rosberg.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-12-01T10:11:00.000Z, mis à jour 2014-12-01T10:47:20.000Z

Afin de célébrer ses deux pilotes, le champion du monde 2014 de Formule 1 Lewis Hamilton et son dauphin Nico Rosberg, ainsi que son titre de champion du monde des constructeurs, Mercedes a présenté ce 29 novembre à Stuttgart une version spéciale de la SL 63 AMG: la World Championship Edition, limitée à 19 exemplaires.

Après BMW et sa M4 Champion Edition pour fêter le titre de Marco Wittman en DTM, c'est au tour de Mercedes de célébrer les siens. Réunis lors d'un show géant à Stuttgart ce samedi 29 novembre, le désormais double champion du monde Lewis Hamilton et son dauphin de l'année 2014 Nico Rosberg ont eu droit à une ovation de la part des 50.000 spectateurs présents. La firme à l'étoile, également championne du monde des constructeurs cette saison, a sauté sur l'occasion pour promouvoir encore plus sa marque après ce double succès dans la catégorie reine du sport automobile et a dévoilé une série spéciale de la célèbre SL 63 AMG : la World Championship Edition.

>> La Mercedes SL 63 AMG World Championship Edition en images officielles

Un habitacle à l'image des pilotes

Sur le plan esthétique, les fondamentaux qui ont fait le succès du très populaire coupé-cabriolet ne changent pas. Jupes latérales, becquet arrière, quatre sorties d'échappement, tout y est. Seules les livrées du modèle "deuxième génération", présenté lors du Salon de Genève 2012, sont inédites, ces dernières ayant été supervisées par les deux champions de la firme à l'étoile. Fidèle à son côté rock star, Hamilton a préféré une couleur noire plus tape à l'œil que son coéquipier Rosberg, qui a choisi un coloris blanc rappelant son côté germanique.

A l'intérieur, la patte à la fois sportive et luxueuse d'AMG est omniprésente dans les deux bolides, tout comme la personnalisation apportée par chacun des pilotes. Hamilton a ainsi apposé sur les tapis de sol et la clé de contact le dessin du tracé de Silverstone, qu'il a remporté à deux reprises (2008,2014), tandis que Rosberg a choisi le circuit d'Hockenheim sur lequel il s'est imposé cette saison.

Jusqu'à 574 chevaux sous le capot
Côté moteur, Mercedes n'annonce aucun changement et on se doute bien que le 5,5 litres V8 biturbo du monstre teuton est toujours de la partie. Pour rappel, ce bloc au rugissement brutal peut développer la puissance de 537 ch à 5.500 trs/min et 800 Nm pour grimper à 574 ch et 900 Nm avec un pack AMG Performance optionnel, expédiant ainsi le 0-100 km/h en 4,2 secondes sur la version la plus corsée pour une vitesse maximale indiquée à 300 km/h (contre 250 km/h, malgré tout, pour la version bridée).

Pour l'heure, le constructeur allemand ne précise pas le tarif de cette série spéciale produite à 19 exemplaires et il ne fait aucun doute qu'il faudra compter plus que les 176.900 euros d'une SL 63 AMG de base. Mais quand on aime, on ne compte pas... enfin, si on en a quand même les moyens !