Mercedes SLS AMG E-Cell Prototype : l'anti-Audi e-tron

Voir le site Automoto

Mercedes-SLS-AMG-E-cell-prototype-2010-01
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-06-22T09:05:00.000Z, mis à jour 2010-06-22T09:05:00.000Z

Le prototype Mercedes SLS AMG E-Cell préfigura celle qui sera la supercar électrique de la firme à l'étoile en 2013, ou celle qui attaquera de front l'Audi e-tron, sa rivale désignée.

Voici la Mercedes SLS AMG E-Cell, le coupé électrique aux superlatifs se dévoile avant sa sortie en 2013.


Avant même la sortie de la Mercedes SLS AMG, nous savions que la version électrique suivrait dès 2013, après les déclinaisons cabriolet et Black Series, attendues elles pour 2011. A la manière de l'Audi e-tron, elle préfigure la version de série via un prototype précoce.


Les voitures électriques ne sont pas bridées en termes de puissance, la Mercedes SLS AMG E-Cell la prouve puisque qu'elle revendique la bagatelle de 526 chevaux et un couple de 880 Nm, ce qui est très proche des 571 chevaux et 650 Nm du 6.2 litres V8 essence de la Mercedes SLS AMG classique. Plus parlant, le 0 à 100 km/h est claqué en 4 secondes !


Sous sa robe jaune canari aux optique revisité, le coupé électrique cache une répartition et éléments différents de son homologue thermique. Les batteries posées sous le plancher aident à l'abaissement du centre de gravité, et les moteurs sont situés près de chaque roue. Ces moteurs capables de tourner à 12.000 trs/min rechargent la batterie en décélération ou freinage.

Au passage, le poste de conduite s'épure partiellement. Si les compteurs accueillent de nouveaux affichages digitaux, le volant se gaine de cuir et Alcantara, et surtout la console centrale est dominée par un large écran concentrant la plupart des commandes et informations. L'atmosphère bi-ton est aussi bienvenue, un poil moins austère.

Nous ne sommes qu'en 2010, mais cette Mercedes SLS AMG E-Cell montre que le constructeur est déjà bien en avance. Reste le coût à faire baisser...