Mercedes : une assistance anti-fatigue de série

Voir le site Automoto

Photo 1 : Mercedes Attention Assist
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-08-21T05:16:00.000Z, mis à jour 2008-08-21T22:00:00.000Z

Mercedes propose une parade technologique à la fatigue au volant. Il sera posé de série dès 2009 sur tous les modèles et étudiera les différents comportements du conducteur.

Dès 2009, un système Attention Assist capable de détecter les signes de fatigue sera proposé de série sur les voitures Mercedes. Cette technologie se montre particulièrement développée par sa méthode de travail. Tout d'abord elle étudiera le comportement " normal " du conducteur pour en établir un profil. Il servira alors de base d'analyse pour tenter de déterminer les comportements liés à un manque d'attention ou à la monotonie.

Le système travaillera sur différents aspects comportementaux. Le principal objet d'attention pour le calculateur sera la tenue de cap et les réactions du conducteur au vent latéral ou au mauvais revêtement faisant dévier la course de la voiture. Lorsque l'on est distrait ou fatigué, on a en effet tendance à réagir brutalement à un changement de cap. L'électronique embarquée ne pourra pas corriger toutes les erreurs liées à la fatigue, mais l'Attention Assist avertira le conducteur des risques qu'il court. Un signal sonore et/ou visuel demandera à l'automobiliste de faire une pause bien nécessaire. Une alerte d'autant plus pertinente que le système tiendra compte de la météo, et notamment du vent, de l'heure et du temps de conduite déjà effectué. 500.000 km avalés par 420 testeurs ont été nécessaires pour fiabiliser et certifier cette nouvelle assistance à la conduite.

Mercedes a développé ce système d'alerte en tenant compte d'études européennes prouvant que la fatigue est la cause de 24 à 33 % des accidents. Se plaçant ainsi devant l'alcool et la vitesse. Des chiffres qui contredisent les statistiques officielles ne parlant que de 1 % de cas. Cela vient sans doute de la difficulté de calculer la fatigue après le crash et que cet état de somnolence et de distraction a conduit à un comportement inapproprié qui a pu passer comme la cause première de l'accident.

-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile