Michael Schumacher : des moments d'éveil et de conscience

Voir le site Automoto

Le logo '#KeepFightingMIchael' en soutien à Schumacher sur la Mercedes F1 de Nico Rosberg au GP de Bahrein le 5 avril 2014
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-14T16:47:00.000Z, mis à jour 2014-04-14T16:54:32.000Z

Trois mois et demi après son grave accident, l'ex-pilote allemand Michael Schumacher ferait de " petits progrès " selon sa porte-parole Sabine Kehm s'exprimant auprès de la télévision allemande dimanche 14 avril 2014.

Le 29 décembre 2013, Michael Schumacher était victime d'un grave accident de ski dans la station de Méribel (Savoie) et gravement touché à la tête. Opéré, dans un coma artificiel dans l'hôpital de Grenoble et dans un état de réveil très progressif depuis deux mois, le septuple champion du monde de F1 montre des signes positifs selon sa porte-parole, Sabine Kehm, s'étant exprimé sur la chaîne de télévision allemande ARD.


Des moments de conscience
« Il y a des petites améliorations nous réjouissant et nous encourageant » a déclaré Sabine Kehm, qui relate des instants de d'éveil, voire de conscience : « peut-être dans une forme très limitée, en étant capable d'interagir avec l'environnement». Elle a répondu à la possibilité d'un transfert un clinique de rééducation en précisant que « chaque cas est unique, chaque opération du cerveau affecte quelqu'un différemment ».

Taisant les rumeurs, elle persiste que les médecins étrangers au dossier de Michael Schumacher s'exprimaient tous « sans connaissance » des détails, la forçant à prendre la parole, même quand nous ne le voulons pas ». La porte-parole a avoué qu'une seconde personne - après l'affaire du journaliste habillé en prêtre en janvier - avait tenté de rentrer dans la chambre, cette fois-ci « déguisé en père de Michael », et qu'il y avait « un grand nombre de personnes ayant tenté de pénétrer dans l'unité chirurgicale ».