Michael Schumacher : une rumeur d'infection pulmonaire pour l'ex-pilote, démentie par Sabine Kehm

Voir le site Automoto

Michael Schumacher Ski Italie 2004
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-02-12T09:21:00.000Z, mis à jour 2014-02-13T17:05:29.000Z

Hier soir, après avoir annoncé que Michael Schumacher ne répondait pas aux simulis provoqués par le personnel médical du CHU de Grenoble, le quotidien allemand Bild a indiqué que Schumi aurait été victime d'une infection pulmonaire. Ce matin, sa porte-parole dément.

Le quotidien allemand a rapporté que le septuple champion du monde souffrirait d'une pneumonie qu'il aurait pu contracter la semaine dernière. Toujours selon le journal allemand, les conséquences sur l'état de santé de l'ancien pilote de Formule 1, âgé de 45 ans, ne sont pas prévisibles. Bien entendu, Bild ne cite pas ces sources.

Sabine Kehm réagit enfin
Les rumeurs ont tellement enflées sur les réseaux sociaux et dans les journaux que Sabine Kehm, la porte-parole de Michael Schumacher et de sa famille a tenu à démentir les propos de Bild. "Comme toujours dans ce genre de cas, ma réponse est: les annonces sur l'état de santé de Schumacher, qui ne sont pas faites par ses médecins ou par sa manager (elle, en l'occurrence) doivent être traitées comme des spéculations" a-t-elle déclaré à l'agence de presse allemande DPA.

Après le processus de réveil entamé fin janvier, les médecins ont du démentir jeudi des rumeurs de mort de l'ex-pilote Ferrari et Mercedes, entre autres.

Le message d'Alonso
Hier, Fernando Alonso a réagi à ce qui arrive au Baron Rouge lors d'une interview accordée à la chaîne américaine CNN. "Je pense que nous sommes tous encore sous le choc, un mois après son accident, le jour où j'ai appris ce qui lui était arrivé, je n'en revenais pas pour vous dire la vérité. Il était l'homme de tous les records, qui pouvait remporter n'importe quelle course et parvenir à n'importe quoi sans trop de difficultés. Voir ce qui lui est donc arrivé... Nous espérons tous chaque jour recevoir de bonnes nouvelles de l'hôpital. Tous les pilotes ont un profond respect pour lui car c'est le pilote qui nous a tous motivés à faire ce métier et que nous suivions tous quand nous évoluions en karting." a indiqué le pilote Ferrari.