Minerva revient avec l'hypercar JM Brabazon

Voir le site Automoto

Minerva revient aux affaires avec une hypercar nommée JM Brabazon
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-07-02T16:04:00.000Z, mis à jour 2013-07-11T08:23:47.000Z

Le constructeur belge Minerva revient aux affaires, et pas n'importe comment, ni avec n'importe quoi : un projet d'hypercar ultrastylée dénommée JM Brabazon pouvant monter au-dessus des 400 km/h !

C'est une nouvelle assez rafraîchissante : Minerva, constructeur belge de bolides de courses et dont la production s'est arrêtée au miieu des années 50, a annoncé son come back avec son JM Brabazon, un projet d'hypercar bien avancé.

Minerva renaît de ses cendres
Nait à l'aube du 20ème siècle, la marque Minerva a cessé son activité de constructeur avant le début de la seconde guerre mondiale avant de cesser toute activité en 1958, faute de moyens. Quelques 55 ans plus tard, en 2013, il semblerait que le constructeur belge fasse un retour remarqué. En effet, il a annoncé être en plein développement d'une hypercar dénommée JM Brabazon, et dont les premières images viennent d'être dévoilées. On découvre une hypercar très stylisée, aux courbes simples et assez équivoques quant à son positionnement hypercar.

Dépasser les 400 km/h
Ce projet d'hypercar est en tout cas plutôt séduisant : physiquement d'abord, avec un châssis monocoque tout en fibre de carbone sur lequel va reposer une couche de carbone Kevlar. Technoquement ensuite, avec un moteur V12 bi-turbo soutenu par deux moteurs électriques qui vont faire tourner les roues avant. La boite semble être séquentielle, et le conducteur se verra offrir cinq modes de conduite : économique, normal, sport, course et sécurité. Tout ça dans le but de dépasser la barre des 400 km/h !

Un nom quelque peu mystérieux
Un projet qui s'annonce assez grandiose pour la firme belge qui va donc effectuer un joli retour aux affaires avec sa JM Brabazon. Un nom quelque peu mystérieux, puisque Brabazon serait le nom d'un pilote britannique... Nous n'en saurons pas plus, mais le plus imortant reste l'automobile en elle-même, une supercar hybrid que l'on attend désormais avec impatience dans son état définitif.

Minerva revient aux affaires avec une hypercar nommée JM Brabazon