Moins de morts sur la route en juillet selon la Sécurité Routière

Voir le site Automoto

Autoroute
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-08-12T12:30:45.759Z, mis à jour 2016-08-12T12:30:45.759Z

La mortalité routière a baissé de 0,3 % en juillet selon le rapport livré ce vendredi par la Sécurité Routière par rapport à la même époque l’an dernier. Une baisse qui concerne aussi bien les morts que les blessés.

La mortalité routière a baissé de 0,3 % en juillet dernier selon la Sécurité Routière.


Légère baisse de 0,3 % en juillet

Avec 352 morts en juillet 2016 contre 353 l’an dernier, soit une personne de moins, la mortalité routière affiche une très légère baisse de 0,3 % par rapport à la même époque en 2015. Une bonne nouvelle qui s’explique par un recul des accidents corporels de 1,6 % avec 79 de moins que l’an dernier, ainsi qu’une baisse du nombre de blessés de 1,6 % également, soit 107 personnes de moins par rapport à juillet 2015.

Néanmoins, la mortalité sur les routes a enregistré une hausse de 1,5 % sur les premiers mois de l’année par rapport à l’année dernière, avec 1.921 morts, soit 28 supplémentaires. C’est la première fois que la Sécurité Routière affiche trois années consécutives de hausse, puisqu’en 2014 et 2015 déjà, le nombre de décès sur la route avait respectivement augmenté de 3,5 % et 2,4 % par rapport aux années précédentes.


L’été, période à risques

Comptabilisant à eux seuls 1/5 des accidents mortels sur les routes, les mois de juillet et août sont les plus meurtriers, notamment chez les jeunes, qui représentent près 15% des morts selon une étude réalisée par Ford. En cause, des comportements à risques accentués par la détente estivale, ainsi que les nombreuses heures passées sur les routes pour se rendre en vacances ou dans des festivals. La consommation d’alcool et la vitesse excessive sont également favorisées durant cette période.

La Sécurité Routière appelle les automobilistes à la plus grande vigilance en ce week-end du 15 août et recommande de partir reposé, de couper le téléphone et de faire une pause toutes les deux heures afin d’être toujours bien éveillé et alerte une fois au volant. Cet été, 14.000 policiers et gendarmes seront mobilisés sur les routes de France afin de renforcer les contrôles.