Dans l'actualité récente

Mondial de l'Auto 2016 : la LaFerrari Aperta, la nouvelle merveille transalpine

Voir le site Automoto

Ferrari LaFerrari Aperta - Mondial de l'Auto 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-09-29T18:52:12.903Z, mis à jour 2016-09-30T18:54:02.069Z

Quelques mois après sa présentation, la LaFerrari Aperta, version découvrable du célèbre coupé transalpin, fait ses grands débuts en public lors du Mondial de l'Automobile 2016, à Paris.

Dévoilée au tout de début de l'été, la LaFerrari Aperta, version découvrable du somptueux coupé, va enfin s'offrir un bain de foule. Car après une escapade à Barcelone pour un spot publicitaire, c'est au Mondial de l'Automobile (qui démarre ce jeudi 29 septembre pour la presse et le 1er octobre pour le grand public) que la dernière merveille de Maranello a posé ses quatre roues.

Grand Format : Ferrari LaFerrari, une nouvelle ère automobile


Avion chasse découvrable

Esthétiquement, cette machine de guerre transalpine est une vraie œuvre d'art. Comme la LaFerrari coupé, le style est purement pensé pour l'aérodynamique sans enlever le charme que toute Ferrari digne de ce nom doit avoir. De quoi se pavaner avec classe cheveux au vent, sachant que les clients qui ont craqué pour ce canon de beauté ont eu le choix entre un toit rigide rétractable en fibre de carbone et une capote plus traditionnelle pour enlever le haut. A l'intérieur, le sur-mesure est toujours de mise avec cette irrésistible sensation de se retrouver dans un cockpit et de se préparer à aller avaler le bitume.

► La Ferrari LaFerrari Aperta en photos au Mondial de l'Auto 2016


#JenPeuxPlus

En rupture de stock

Justement, dans les entrailles du monstre, la recette est la même : un V12 essence 6,3 litres hybride coupé à un moteur électrique pour un total de 963 chevaux. Mais les performances encore inconnues de la dernière bombe transalpine devraient être moindres par rapport à celles du coupé, le Cheval Cabré ayant indiqué que « des modifications significatives ont été apportées au châssis dans le but de conserver la même rigidité ». Avec un poids peut-être plus élevé d'une cinquantaine de kg (soit 1.300 kg à sec), le 0-100 km/h s'abattrait ainsi en 3 secondes, le 0-200 km/h en 7 secondes et le 0-300 km/h en plus de 15 secondes.

Reste à savoir quel seront les chiffres exacts annoncés au grand public par Ferrari dès le 1er octobre prochain, date de l'ouverture du Mondial de l'Auto aux visiteurs. Ce qui est sûr, c'est que la LaFerrari Aperta ne pourra pas être commandée à Paris, tous les exemplaires étant d'ores et déjà vendus à des clients de la marque.

Les Ferrari F40, F50, Enzo et LaFerrari sur le circuit de Fiorano