Mondial de l'Auto 2016 : Renault TreZor Concept, le futur du Losange ?

Voir le site Automoto

Renault TreZor Concept - Mondial de l'Auto 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-09-29T14:57:17.132Z, mis à jour 2016-09-30T15:38:49.793Z

Le constructeur au Losange frappe fort en ce Mondial de l'Automobile 2016 en dévoilant son nouveau concept-car TreZor, six ans après avoir surpris le grand public avec l'étude de style DeZir.

Six ans après avoir présente le concept-car DeZir en 2010, Renault attaque le Mondial de l'Automobile 2016 pied au plancher avec une nouvelle étude de style baptisée « TreZor ». Et force est de constater que la dernière création du Losange a des atouts pour surprendre.

Très futuriste

« Le début d'un nouveau cycle design ». Voilà comment le nouveau concept-car au Losange a été présenté. Il faut dire qu'en termes de style, cette GT sportive est extrêmement attrayante avec des lignes très épurées, notamment à l'avant où la signature lumineuse et la calandre forment un ensemble très affiné.

A l'arrière, la principale originalité, outre ce relief en nid d'abeille, concerne les feux qui adoptent la fibre optique avec un système de lasers. Mais ce qui frappe le plus, c'est cet immense pare-brise panoramique et ce pavillon qui basculent d'un seul bloc vers le haut (en mode soucoupe volante) afin de permettre au conducteur de pénétrer à l'intérieur en enjambant les flancs.

► Le concept Renault TreZor en images au Mondial de l'Auto 2016


Renault TreZor Concept Mondial de l'Auto 2016

Vers la voiture autonome

L'habitacle, justement, n'est pas en reste avec un écrin mélangeant habilement cuir et structure en bois où des lamelles de frêne sont superposées sur la planche de bord. Surtout, la technologie embarquée à bord nous prépare à la voiture connectée comme le prouve ce écran tactile en « L » qui permet de regarder un film ou de surfer sur la Toile, comme dans un sofa roulant, et le volant s'efface pour plus de confort et d'espace.

Quant à la partie technique, deux batteries permettent la propulsion électrique de cette GT longue de 4,70 mètres. Le moteur, d'une puissance de 350 chevaux (260 Kw) est dérivé de la Formule E et de l'équipe e.dams, double championne du monde de la discipline. De quoi permettre des performances intéressantes avec un 0-100 km/h annoncé en 4 secondes seulement par Laurens van den Acker, le responsable design de Renault.

Reste à savoir quel impact aura ce nouveau et très réussi concept-car sur l'avenir du Losange qui affirme via ce TreZor sa volonté de basculer vers la conduite autonome à partir de 2020.

Bonus - Essai Vidéo : le Renault Scénic 2016, le meilleur monospace ?