Mondial de l’Auto 2016 : La Toyota Yaris WRC, moins de style pour plus de performances ?

Voir le site Automoto

Toyota Yaris WRC Mondial Auto 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-10-01T16:03:28.361Z, mis à jour 2016-10-04T15:24:18.729Z

Toyota a amené la Yaris WRC au Mondial de Paris. La citadine de Rallye est même la seule nouveauté apportée par la firme nippone. Et contrairement à sa principale concurrente, elle n’a pas réellement convaincu.

Suivez le Mondial de l’Auto 2016 sur notre fil info !

Comme Citroën, Toyota a préparé avec beaucoup d’application la prochaine saison du Championnat du monde des Rallyes. Mais force est de constater que la Yaris, au contraire de sa rivale, la C3, n’a pas fait forte impression.


Alors que la dernière citadine de série avait soulevé un certain enthousiasme auprès du grand public, la livrée WRC a quelque peu déçu. La face avant se montre sans caractère, presque fade

Comparaison difficile 

Les couleurs de Gazoo Racing lui donnent bien moins de relief que sur le prototype d’endurance. Le sponsor Microsoft, bien trop proéminant, n’arrange rien.

La Toyota Yaris WRC en photos au Mondial de l'Auto 2016


Toyota Yaris WRC Mondial Auto 2016

Autant d’éléments qui peuvent justifier le faible attrait du public pour la petite bombe, alors que la C3 a reçu les applaudissements. 

L'important reste le terrain 

Et même si le rôle de l’esthétique joue un rôle important pour le marketing -l’actuelle Polo WRC, qui survole le Championnat depuis plusieurs saisons, l’a prouvé- ce sont bien les performances qui importent principalement.

Sur ce terrain-là, impossible de savoir si le bolide japonais fera mieux que la Française. Les deux constructeurs ont abattu un programme de travail considérable pour s’adapter au futur règlement. Et leur objectif est le même : décrocher le titre dès leur retour en WRC.