Dans l'actualité récente

Monterey 2015 : Deux mythiques Ferrari 250 GT à vendre !

Voir le site Automoto

Ferrari 250 GT California Spyder LWB
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-25T07:50:54.544Z, mis à jour 2015-07-25T09:26:31.781Z

Le 13 août 2015, l'une des plus belles collections automobiles sera mise aux enchères à Monterey (Etats-Unis) et parmi ces bijoux d'exception figurent deux Ferrari 250 GT qui ont marqué l'histoire.

C'est sans aucun doute l'un des évènements de l'année attendus par de riches collectionneurs et passionnés de belles mécaniques. Le 13 août prochain, l'une des plus belles ventes de l'histoire automobile sera organisée par RM Auctions et Sotheby’s à Monterey, dans le cadre du Concours d’Élégance de Pebble Beach (États-Unis), surnommée « The Pinnacle Portfolio » ou « la Collection Ultime ». Et parmi les bijoux qui composent cette seule et unique collection privée, deux mythiques Ferrari 250 GT seront de la partie, à savoir un modèle LWB California Spyder et un autre SWB Berlinetta Competizione. 

Un design époustouflant et légendaire

Sans faire offense au modèle à Berlinetta Competizione SWB, commençons par la mythique California Spyder, tout simplement parce que sa ligne esthétique est sans doute l'une des plus abouties de l'histoire automobile. Signée par les magiciens de Pinin Farina et carrossée par Scaglietti, cette merveille sur quatre roues se veut plus élancée que les engins de l'époque et adopte une carrosserie fluide et un look propre mélangé à une bonne dose d'agressivité avec une calandre en gueule de requin. Sa mécanique est également bien huilée avec un moteur Ferrari « Colombo » à 12 cylindres en V ouvert à 60° et alimenté par trois carburateurs Weber, ce qui lui permettait à l'époque de procurer initialement la puissance de 240 chevaux (avant de gagner 40 équidés de plus). 

De quoi faire du bolide une vedette de cinéma où il sera notamment à l'affiche du film La Folle Journée de Ferris Bueller, réalisé par John Hughes (scenariste et producteur de « Maman, j'ai raté l'avion », entre autres) mais où il passera également entre les mains des plus grands acteurs comme Alain Delon, dont le modèle lui ayant appartenu dans les années 1960 a été cédé lors d'une vente aux enchères pour la somme de 16,3 millions d'euros

Les Ferrari 250 GT California Spyder LWB et Berlinetta Competizione SWB en images officielles

Ferrari 250 GT California Spyder LWB

La compétition dans les entrailles

Mais comme tout très grand constructeur automobile, Ferrari sait évoluer avec son temps et a frappé fort en 1959 en présentant la 250 GT Berlinetta SWB, avant de bâtir sa version « Competizione » un an plus tard. Assemblée à Maranello en 1960, comme la quarantaine de ses paires cette année-là, ce bijou au célèbre châssis n°1773GT (celui qui est donc en vente à Pebble Beach en ce mois d'août 2015) illustre à merveille la gloire de Ferrari dans le milieu du sport automobile des années 1950-1960, à tel point qu'il est difficile de faire la liste de tous les succès emmagasinés par le constructeur italien (24 Heures du Mans 1960, succès obtenus sur les circuits de Bridgehampton ou Nassau).  

Là encore, un traditionnel moteur V12 ouvert à 60° alimenté par trois carburateurs double corps Weber, lui permettant ainsi de développer jusqu'à 280 chevaux (soit 40 canassons de plus que la California d'origine) est de la partie, avec cette fois-ci un empattement réduit de 20 mm, soit une longueur de 2.400 mm, idéal pour permettre d'attaquer comme il se doit dans les virages et de garder une bonne stabilité en ligne droite. 

Les voitures de la vente "The Pinnacle Portfolio" en images

Ferrari 250 GT Berlinetta Competizione SWB

Un prix supérieur à six millions d'euros ?

Restaurée il y a quelques années dans les ateliers de Motion Products Inc pour la coquette somme de 599.700 euros, cette Ferrari 250 GT Berlinetta Competizione SWB n'a pas encore de prix estimé. Mais pour vous donnez un ordre d'idée, RM Auctions avait vendu un modèle similaire à l'Arizona Biltmore Resort & Spa, un hôtel prestigieux de Phoenix (Etats-Unis) pour un tarif de 6.112.000 euros... 

Vous l'aurez donc compris, si vous souhaitez faire un tour à Pebble Beach au mois d'août prochain, il faut prévoir un portefeuille bien rempli afin de se faire plaisir... Et pour vous vendre encore plus de rêve, voici notre Essai de l'un des derniers monstres du Cheval cabré qui porte bien son nom : la LaFerrari.

Vidéo bonus - Un concerto Ferrari dans Automoto !