Dans l'actualité récente

Moto : fin de la "loi des 100 ch" en 2016

Voir le site Automoto

Moto---le-Roadster-kawasaki-Z800---03
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-11-22T11:46:00.000Z, mis à jour 2012-11-22T11:52:59.000Z

L'harmonisation des lois en Europe concernant les deux-roues aura lieu "à compter de 2016" annonce le Parlement Européen. Parmi les décisions, la fin du bridage à 100 ch, et l'obligation de l'ABS.

Fin de la frustration pour de nombreux motards en France, la limitation des 100 ch disparaîtra en 2016.

Aberration française since 1984
C'est en effet depuis le 30 novembre 1984 que les motos commercialisées en France ne peuvent dépasser les 73,6 kW de puissance, soit 97,9 chevaux. En 1995, l'Union Européenne aurait pu enterrer cette mesure, avec une harmonisation à l'échelle des pays membres, sauf que la France avait obtenu une dérogation. Début de la fin, la Commission Européenne avait rendu un mémo sur la volonté de l'arrêt de "la loi des 100 chevaux" en France".


Nouveau règlement
Le 20 novembre 2012, soit 28 ans plus tard, l'UE réplique avec un nouveau règlement sur la sécurité des deux, trois roues et quads, "adopté par 643 voix pour, 16 voix contre et 18 abstentions". Il statue sur la fin de cette politique franco-française sur la limitation des 100 ch, sans la citer précisément, avec application "à compter de 2016". L'argument est que les études "n'ont pas pu confirmer la corrélation présumée entre la sécurité et la limitation de la puissance absolue".


Plus de sécurité
Évidemment, c'est la sécurité qui était au coeur de la session Plénière de mardi dernier au Parlement Européen. Ainsi, le nouveau règlement imposera que les 125 cm3 et plus "devront être équipées de systèmes d'antiblocage des roues (ABS)", les moins de 125 cm3 pouvant choisir entre un ABS ou "des systèmes de freinage combinés". L'ABS pourrait être à terme obligatoire sur les moins de 125 cm3, si les études vont en ce sens. Autre mesure secondaire, "l'introduction de l'allumage automatique des phares au démarrage du moteur" sera elle aussi en application dès 2016.


Moins de pollution
La réduction de la pollution est une autre priorité, au vu des consommations jugées "disproportionnées" sur de nombreux modèles. Ainsi les normes Euro 4 seront obligatoires "aux motos à partir de 2016 et aux cyclomoteurs à partir de 2017", et dans un second temps les normes Euro 5 le seront "à tous les deux ou trois roues à partir de 2020". Des "systèmes de diagnostic embarqués (OBD)" seront également imposés pour "déceler les dysfonctionnements et accéder plus facilement aux informations sur les émissions polluantes".

Toutefois, le nouveau règlement européen devra être approuvé par l'ensemble des membres de l'UE avant d'être validée et donc mis en application.


Voici l'extrait de la Position du Parlement européen, publié le 20 novembre 2012, concernant la "loi des 100 ch" :

"La directive 95/1/CE du Parlement européen et du Conseil du 2 février 1995 relative à la vitesse maximale par construction, ainsi qu'au couple maximal et à la puissance maximale nette du moteur des véhicules à moteur à deux ou trois roues a donné la possibilité aux États membres de refuser l'immatriculation initiale et toute immatriculation ultérieure, sur leur territoire, des véhicules d'une puissance maximale nette supérieure à 74 kW. Plusieurs études scientifiques n'ont toutefois pas pu confirmer la corrélation présumée entre la sécurité et la limitation de la puissance absolue. Pour cette raison et afin de lever des obstacles internes au commerce sur le marché de l'Union, il convient dès lors de ne plus maintenir cette possibilité. D'autres mesures de sécurité plus efficaces devraient être prévues afin de contribuer à réduire le grand nombre de décès et de blessures chez les conducteurs de deux-roues motorisés dans des accidents de la route au sein de l'Union".