Moto GP – Andrea Iannone : « Rossi est le meilleur pilote du monde »

Voir le site Automoto

29 andrea iannone ita 46 valentino rossi ita gp 3090 gallery full top lg
Par Lucas VINOIS|Ecrit pour TF1|2016-07-26T15:28:02.014Z, mis à jour 2016-07-26T15:38:21.038Z

Andrea Iannone (Ducati) a réalisé le meilleur tour lors de la séance d’essais en Autriche. Peu avant de partir en vacances, l’Italien s’est confié sur la relève transalpine et sa relation avec Valentino Rossi.

Le fougueux pilote italien, alias « The Maniac Joe », est confiant quant à l’avenir de la vitesse moto par-delà les Alpes. Selon lui, il y a un socle de bons pilotes, notamment en Moto 3, catégorie dans laquelle « une étape a été franchie » car « beaucoup ont progressé ».


Le pensionnaire du constructeur de Bologne mesure le chemin parcouru par la vitesse moto transalpine : « Trois ou quatre années plus tôt, nous étions dans une situation très délicate » avant d’ajouter, « c'est important pour l'Italie et également pour moi, parce que je crois en quelques-uns de ces gars et je suis très heureux quand ils se battent devant ».

« Il est très important de continuer à travailler »

Spectateur aguerri des catégories inférieures, Andrea Iannone ne se voit toutefois pas dans l'immédiat à la tête d'une académie. Même si beaucoup de pilotes prennent leur essor grâce à la VR46 Riders Academy, il souhaite « [se] concentrer sur [lui]-même ».

Le titre de champion du monde en ligne de mire

Si celui qui a terminé cinquième lors des deux derniers Grand Prix ne ferme pas la porte à cette éventualité, il fait savoir que ce n’est pas pour tout de suite : « Dans l'avenir, je ne sais pas, mais pour le moment, j'ai d'autres priorités. Il est très important de continuer à travailler ».

Andrea Iannone a un objectif et ne souhaite pas se disperser afin de se donner le plus de chances d’y parvenir, « Dans le futur, je veux gagner. Je serai bientôt au sommet de la catégorie Moto GP et je veux me battre pour le titre ».


Rossi, un ami

Le titre, il le convoite, tout comme son compatriote italien chez Yamaha, Valentino Rossi. Le plus jeune des deux ne tarit pas d’éloges envers son ainé. « Il est très fort » déclare Iannone. « Je pense qu'il est le meilleur pilote du monde (…) [et] il est l’un de mes amis, je parle souvent avec, c’est important pour moi d’avoir une bonne relation avec lui ».

« [Rossi] est un exemple à suivre pour les pilotes italiens »

Le pilote Ducati s’entraînait au ranch chez le nonuple champion du monde, à Tavullia. Désormais, il est difficile pour lui de faire le voyage depuis Vasto, mais sait qu’il est «  un très bon exemple à suivre pour les pilotes italiens, et pour [lui] ».

Andrea Iannone aura l’occasion de mettre en pratique ces bonnes paroles en se faisant remarquer – positivement – sur le Red Bull Ring, en Autriche, le 14 août.