Dans l'actualité récente

Moto GP - Assen 2016 : Dovizioso en pole position, Lorenzo dixième

Voir le site Automoto

Andrea Dovizioso Assen 2016
Par Lucas VINOIS|Ecrit pour TF1|2016-06-25T15:00:15.431Z, mis à jour 2016-06-26T07:43:09.540Z

L'Italien Andrea Dovizioso (Ducati Team) s'élancera depuis la pole position, à Assen aux Pays-Bas. Il a devancé son compatriote Valentino Rossi (Yamaha Factory) et le Britannique Scott Redding (Ducati Pramac).

Andrea Dovizioso est parvenu à tenir son rang lors de cette séance de qualification. Il signe la troisième pole position de sa carrière après celles acquises au Japon en 2010, et au Qatar en 2015.


Plus rapide dans toutes les conditions

En haut de la feuille des temps à l'issue de la troisième séance d'essais libres, le pensionnaire de Ducati a récidivé pour s'octroyer la première place sur la grille de départ. Auteur d'un chrono de 1.45.246 (piste humide), même Valentino Rossi - nonuple champion du monde et maître des lieux - n'a rien pu faire. Il est relégué à plus de sept dixièmes (+ 0.715), Scott Redding à plus d'une seconde (+ 1.066).

Marquez et Vinales à terre, Lorenzo tétanisé

Le futur pilote Yamaha, Maverick Vinales, est allé au tapis dès les premières minutes de la séance. Quelques minutes plus tard, Marc Marquez l'a imité. Si le premier a payé cher sa faute en prenant la douzième et dernière place de la Q2, le second s'en est mieux sorti. Le double champion du monde est retourné à son stand en scooter pour pouvoir repartir en piste. Il a signé le quatrième temps dans les ultimes secondes de la séance qualificative. 

Jorge Lorenzo n'a pas chuté, mais a semblé en délicatesse tout au long de la séance. Crédité du onzième temps, il partira dixième - Iannone s'élancera bon dernier. Il a été pénalisé pour avoir lors du précédent Grand Prix, en Catalogne.


Un championnat relancé ?

Si Valentino Rossi s'est montré - comme d'habitude - à son aise dans des conditions climatiques difficiles, car changeantes, cela n'a pas été le cas de Jorge Lorenzo et de Marc Marquez, ses rivaux au championnat. Selon les prévisions, la météo pourrait de nouveau s'avérer capricieuse, et offrir par la même occasion, un Grand Prix de toute beauté.